MAP Le leadership régional du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique salué par un responsable nigérien MAP Les Etats-Unis réaffirment que l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est « sérieuse, crédible et réaliste » GNA Retail campaign serving us well-Asokwa NPP Secretary GNA MoFA reviews extension service curriculum to promote agribusiness GNA Let’s adhere to COVID-19 prescribed protocols to prevent new infections ANG Pecuária/Director Geral de veterinária considera de positiva a campanha de vacinação contra raiva ATOP UN ATELIER DE REFLEXION SUR LE SYSTEME CARCERAL AU TOGO TENU A KARA ATOP PRESENTATION DES INDICATEURS ISSUS DE L’ENQUETE EHCVM AU TOGO : LE PAYS ENREGISTRE UNE BAISSE CONSTANTE DE LA PAUVRETE DEPUIS 2006 SELON L’INSEED-TOGO ATOP LE PRESIDENT DU CONSEIL D’ADMNISTRATION DU FAG ET UNE DELEGATION DE L’ASSOCIATION DES LAUREATS 228 RECUS A LA PRIMATURE ANG Europa/Coronavírus ficou mais perigoso com mutação e causa temor

LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL


  21 Septembre      20        Société (24315),

   

Diourbel, 21 sept (APS) – Le Global opportunity young (GOYN), un projet qui ambitionne d’offrir des opportunités aux jeunes de 15 à 25 ans issus de ménages vulnérables, a été présenté lundi aux acteurs de la région de Diourbel (centre) dans le cadre de la pré-sélection pour le lancement de la phase pilote, a constaté l’APS.

« Le global opportunity Youth Network est une initiative mondiale qui crée des voies économiques durables pour les opportunités des jeunes dans les communautés », a dit Mouhamadou Lamine Konté, chargé projet sénior à l’ONG CRS (catholic relief services).

Il s’exprimait au cours d’un comité régional de développement (CRD) pour échanger avec les acteurs, les autorités, recueillir des informations, partager des informations sur le projet.

M. Konté par ailleurs responsable de la coordination de tous les programmes jeunesse du CRS, a précisé que le projet travaille « à améliorer la qualité de vie des jeunes âgés de 15 à 25 ans qui sont pas scolarisés, au chômage ou qui travaillent dans des emplois informels’’.

Une des régions (Dakar, Kolda, Thiès, Diourbel et Saint-Louis), sera choisie à la fin de la tournée pour dérouler la phase pilote de ce projet avant de l’étendre dans tout le pays, a-t-il ajouté.

« Nous sommes dans la pré-phase de ce projet qui consiste d’abord à faire une pré-sélection de cinq régions sur la base de certains critères », a-t-il relevé.

Selon lui, « la région pilote sera choisie sur la base d’un certain nombre de critères comme l’engagement des acteurs et le taux de chômage, etc. ».

Selon les chiffres présentés par les initiateurs du projet, à Diourbel, le taux de chômage des jeunes est estimé à 40,9% et 144 000 jeunes, soit 36%, vivent dans des ménages vulnérables.

La pré-phase va se terminer au 31 octobre 2020 avant le démarrage effectif du projet pour une durée de 10 ans, a-t-il fait savoir.

« C’est un programme de 10 ans à l’horizon 2030 aligné sur les plans de développement local et les objectifs de développement durable », a souligné Mouhamadou Lamine Konté.

Dans la même catégorie