GNA QoreID launched into the Ghanaian digital market GNA Ghana elected chair of the Commonwealth ITU Group GNA PATH Ghana/GHS implement health intervention project to tackle infections in Bono East GNA BECE: T.I Ahmadiyya JHS tops public schools in Bolgatanga GNA Rename UHAS the “John Atta Mills University of Health and Allied Sciences” GNA Africa needs to develop Mango, Cassava ICT sectors- ITC MAP M. Motsepe annonce le retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée MAP Burkina: des militaires annoncent à la télévision le limogeage du président Damiba ACP Un avant-projet de loi sur la réparation des victimes des crimes graves déposé au Parlement ACP APK : Coup d’envoi de la session budgétaire de septembre 2022

Le Secrétaire d’État du Vatican reçu par le Président Félix Tshisekedi


   

Kinshasa, 03 juillet 2022 (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine TshisekediTshilombo, a reçu,  samedi en audience, dans son cabinet de travail, à la cité de l ‘ Union Africaine, le Secrétaire d’État du Vatican, le Cardinal Pietro Parolin, en visite officielle pour trois jours en RDC.

« Je suis envoyé par le Saint Père pour apporter au peuple congolais  ses salutations, son affection et sa bénédiction après qu’  il ait reporté son voyage pour raisons de santé », a-t-il dit à l’issue de leur entrevue tout en promettant qu’ ‘ il visitera la RDC dès que les conditions le lui permettront.

Selon le Cardinal, leurs  échanges ont également porté sur  la collaboration appelée à  se poursuivre entre l ‘ Église catholique et l’État congolais pour le bien-être de sa population, son éducation, sa santé, etc.

Ils ont  également parlé, a-t-il ajouté, du conflit armé dans l’Est de la RDC.

Et, à cet effet, ils ont  exploré  les voies et moyens  pour des solutions idoines à cette situation.

Hormis sa propre délégation, le Secrétaire d ‘ État du Vatican était conduit à la cité de l ‘ Union Africaine par le vice – Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula  et de quelques membres de la CENCO, dont l’archevêque de Kinshasa,  le Cardinal Ambongo et secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Mgr Donatien Nshole.

Dans un communiqué, rappelle-t-on, la CENCO avait annoncé l’arrivée du Secrétaire d’Etat à Kinshasa, pour prier de concert avec le Pape à Rome le 3 juillet prochain.

« La visite du cardinal Parolin est un signe de la «considération» du Saint-Père et non d’une annulation de son voyage apostolique », avait-il souligné, ajoutant que les  catholiques étaient invités à prier pour la paix et la réconciliation, et «pour invoquer la grâce divine sur la santé du Souverain Pontife».

«Le Saint-Père a décidé d’envoyer Son Eminence Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège, à Kinshasa pour prier avec nous le 3 juillet», «pour montrer la grande considération qu’il a pour notre pays et la sollicitude pastorale qu’il a pour le Peuple congolais» et non pour remplacer le Pape. «La CENCO rassure les Congolaises et les Congolais que cette visite du Secrétaire d’État, l’équivalent du ‘Premier ministre’ (…) ne se substitue pas à celle du Pape François qui n’est que reportée» a-t-on lu dans le communiqué.

Selon le programme publié par la Secrétairerie d’État, outre la rencontre avec le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, il s’entretiendra également avec le Premier ministre  Jean-Michel SamaLukonde et participera à la signature d’accords spécifiques entre la Conférence épiscopale nationale du Congo et le gouvernement.

Le 4 juillet, il se rendra à Juba, au Soudan du Sud.

Attendu début juillet en République démocratique du Congo, ainsi qu’au Soudan du Sud, le Pape François a reporté sine die son voyage apostolique sur le continent africain, suivant les conseils des médecins. Le Saint-Père a plusieurs fois exprimé ses regrets et fait part de ses excuses auprès du peuple congolais.

Dans la même catégorie