AIP International/ Mastercard Global Outlook 2021 souligne la transition permanente vers le numérique (Rapport) AIP Un nouveau DGA au DC/BR de l’UEMOA AIP Législatives 2021: Le RHDP peine à désigner un candidat à Grabo AIP Inter/ Le SG de l’ONU nomme la Guinéenne Bintou Kéita à la tête de sa mission en RDC AIP Covid-19 : L’OIM équipe la police frontière de Ouangolodougou en matériel sanitaire ANG Cabo Verde/Camilo Leitão da Graça nomeado embaixador residente para a Guiné-Bissau ANG Política/ Colectivo de 18 partidos sem assento parlamentar pede veto do Presidente da República ao OGE/2021 ANG Politica/Governo extingue Comissão Instaladora da Autoridade Reguladora do sector de Combustíveis ANG Desporto / Federação de Futebol anuncia início da prova para próxima sexta feira ANG Greve/UNTG anuncia nova paralização na função pública para o próximo dia 18

Les communicants des ANR de la Cedeao s’engagent dans la mise en œuvre du marché régional de l’électricité


  24 Décembre      12        Société (27293),

   

Abidjan, 24 déc 2020 (AIP) – Les spécialistes de la communication des Autorités nationales de régulation de l’électricité (ANR) dans les États membres de la Cedeao ont renouvelé leur engagement en faveur de la réalisation des objectifs du marché régional de l’électricité de la Cedeao.

Ils l’ont exprimé au terme d’un atelier de quatre jours visant à renforcer leurs capacités qui s’est achevé, 17 décembre 2020 à Aburi, près d’Accra, au Ghana, organisé à l’initiative de l’Autorité de régulation régionale du secteur de l’électricité de la Cedeao (ARREC), le régulateur régional des échanges transfrontaliers d’électricité en Afrique de l’Ouest.

Au terme de la formation, les responsables des services de communication des organismes de régulation de l’électricité des Etats membres de la Cedeao se sont engagés à éditer un bulletin d’information à l’effet de promouvoir l’ARREC et ses activités et à créer des liens directionnels sur les sites web des régulateurs, selon une note d’information de l’ANARECI transmise à l’AIP.

Le marché régional de l’électricité de la CEDEAO a été lancé en juin 2018 à Cotonou, au Bénin. C’est un système d’échanges qui permettra de réduire considérablement le coût moyen de la production énergétique dans la région et d’améliorer l’accès à une électricité plus propre et plus fiable.

L’atelier d’Accra visait à préparer les participants efficacement à leur fonction de diffusion de l’information sur le marché régional de l’électricité.

S’adressant aux participants à l’ouverture de l’atelier, le Président de l’ARREC, Pr Honoré Bogler, a déclaré que l’atelier avait pour but de sensibiliser les participants et de les amener à prendre conscience du lancement de la deuxième phase du marché régional de l’électricité. Initialement prévu pour 2021, il a indiqué que le lancement avait été reporté à 2022 en raison de la pandémie de COVID-19.

Il a expliqué que le Conseil de régulation de l’ARREC avait décidé de mener de nombreuses activités préparatoires de sensibilisation pour toutes les parties prenantes avant le lancement de la deuxième phase du marché, dont l’atelier faisait partie.

L’atelier a réuni les membres du Conseil de l’ARREC, les cadres de l’ARREC et des spécialistes de la communication des autorités nationales de régulation de l’électricité du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la Gambie, du Nigéria, du Sénégal, de la Sierra Leone et du Togo.

(AIP)

Dans la même catégorie