GNA More than 5, 800 centres open for EC’s exhibition exercise in Ashanti Region GNA Voters commend EC for SMS verification platform GNA Veep supports Strategic National Stockpile establishment to tackle health emergencies GNA Government urged to develop a comprehensive cervical cancer control plan GNA Voter Register Exhibition begins smoothly but on low key GNA Peace Council to hold 2020 national youth for peace summit GNA Odweanoma Paragliding site to be commissioned during ‘Yenko Kwahu’ Festival GNA Ghana is making moderate progress in nine SDGs APS INONDATIONS : 271 FAMILLES SINISTRÉES RECASÉES SUR UN SITE DE KEUR MASSAR APS PLAN ORSEC : UNE LARGE PART SERA RÉSERVÉE À DIOURBEL, PROMET ALY NGOUILLE NDIAYE

Les leaders communautaires de Port-Bouet exhortés à être des ambassadeurs de paix


  29 Juillet      5        Société (22806),

   

Abidjan, 29 juil 2020 (AIP)- Le directeur des Affaires juridiques et des Requêtes du Médiateur de la République, Tanguy Koné, a exhorté mercredi 29 juillet 2020, les leaders communautaires de la commune de Port-Bouêt à être des ambassadeurs de la paix et de la cohésion sociale.

« Nous avons décidé de faire des leaders communautaires de Port Bouet, des ambassadeurs de paix pour relayer le message de paix et de cohésion sociale du Médiateur de la République. Ces personnes vont constituer des points focaux et des relais de l’Institution dans les communes comme nous l’avons fait dans tous les départements de la Côte d’Ivoire que nous avons sillonné », a indiqué M. Koné, annonçant la mise en place d’un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale à Port-Bouêt.

Présentant Le Médiateur de la République, il a expliqué que cette Institution est une autorité administrative indépendante, investie d’une mission de service public.

« Le Médiateur de la République a pour rôle de régler par la médiation, sans préjudice des compétences reconnues par les lois et règlements aux autres institutions et structures de l’Etat, les différends opposant l’administration publique aux administrés et tout autre organe investi d’une mission de service public aux administrés, ou les conflits impliquant les communautés urbaines, villageoises », a précisé son directeur des Affaires juridiques et des Requêtes, Tanguy Koné.

Créée par la Constitution de 2000 et reconduite par celle du 08 novembre 2016, l’Institution dénommée « Le Médiateur de la République » est le prolongement de l’Organe présidentiel de Médiation institué en 1995 par décret.

Le Médiateur de la République, Adama Toungara, est l’intercesseur gracieux entre l’Administration et les administrés. Il est nommé par le Président de la République, pour un mandat de six ans non renouvelable, après l’avis du Président de l’Assemblée nationale et du Président du Sénat.

Dans la même catégorie