GNA PCs turnouts for debate not encouraging – NCCE GNA Vote massively for NPP in the December polls-Addai GNA Over 1,644 voters in E/R to take part in December 7, elections GNA Impressive turnout characterises special Voting at Nkoranza GNA Residents of Sefwi-Anhwiaso demonstrate against Chinese illegal Mining activities AIP La chefferie du département de Niakara reconnaissante au chef de l’État pour avoir sacrifié « son honneur et sa réputation » pour le peuple AIP La 22ème édition du prix Ebony reportée en janvier 2021 ANP Niamey : Le Premier Ministre reçoit le Sous-Directeur de l’Afrique Occidentale au Ministère français des affaires étrangères ANP Célébration à Dosso de la 7ème édition de la Journée Nationale de la liberté de Presse GNA Tema East NPP to report acts of violence to

Les maires de Kouandé, Pehunco et Kérou plaident pour le bitumage des routes des 2KP


  13 Novembre      10        Société (25497),

   

Porto-Novo, 13 Nov. (ABP) – Le préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah a achevé vendredi sa tournée statutaire par les communes de Kouandé, Pehunco et Kérou, où les élus locaux et les acteurs de la société civile lui ont exposé les différents maux qui entravent le développement de leurs communes respectives, dont la construction des routes des 2KP (Kouandé – Kérou – Pehunco).

A Kouandé et Pehunco, les maires Didier Kouandé-Sounon et Koto Orou Maré, ont énuméré l’impraticabilité des routes des 2KP, le manque de personnels et d’équipements dans les formations sanitaires, le manque de moyens roulants pour les commissariats de police et de personnel enseignant dans les écoles et collèges

A cette liste, le maire de Kérou Imali Hermann Djetta, ajoute l’accès difficile à l’eau potable, l’absentéisme et le refus de certains enseignants de prendre service à leur poste d’affectation et autres.

Aussi bien à Kouandé, qu’à Pehunco et Kérou, il a été d’abord question pour le préfet de l’Atacora et sa délégation, d’entretenir les acteurs communaux sur certains impératifs de développement à la base. Il s’agit des potentiels tourniques et culturels que regorgent chaque commune de l’Atacora, la gestion de la Covid-19, le point de la rentrée scolaire aussi bien au niveau primaire que secondaire et la situation sécuritaire.

Les séances tenues à chaque étape, dans le strict respect des gestes barrières contre la Covid-19, ont aussi permis aux élus locaux, représentés par les maires et aux populations de soumettre à l’autorité de tutelle les difficultés qui hypothèquent le développement de leurs communes.

En indiquant le caractère désormais communautaire de la santé, de l’éducation et de la sécurité, le préfet a exhorté les élus locaux à continuer par conscientiser les populations. Lydie Déré Chabi Nah, a aussi rassuré des diligences qui seront faites dans une synergie d’actions pour résoudre les différents problèmes.

Dans la même catégorie