Inforpress Praia: Adolescente desaparecido e familiares acusam autoridades de falta de colaboração na busca GNA Ronidany set to create biggest residential hub in Ghana GNA MTN launches 2021 MoMo Month, calls for utilisation of payment platforms GNA Collins Dauda, four others granted bail in $200 Saglemi Housing Project Scandal GNA Court remands man over robbery ABP Société / Des agriculteurs de Banikoara sommés de respecter les couloirs de passage des animaux du corridor Banikoara-Kandi ABP Religion / Le nonce apostolique visite les handicapés du centre diocésain Béthesda de Lokossa ABP Gouvernance / Renforcement des capacités des agents des collectivités locales de Malanville sur la déontologie administrative ABP Coopération / La Chine offre un important lot de matériels et d’équipements de bureau à l’Assemblée nationale du Bénin ABP Social / Les promoteurs des centres d’accueil sensibilisés sur l’importance de l’ordonnance de placement et de retrait de l’enfant en milieu institutionnel

L’Ethiopie sollicite l’appui politique et diplomatique du Président Félix-Antoine Tshisekedi sur le conflit du Tigré


  18 Novembre      15        Politique (18029),

   

Kinshasa, 18 novembre 2020 (ACP).- Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu en audience mercredi au Palais de la nation à Kinshasa, le vice-Premier ministre éthiopien des Affaires étrangères, Demeke Mekonnan Hassan, venu lui présenter l’évolution de la situation dans son pays de manière à obtenir une compréhension sur les efforts que son gouvernement fournit pour rétablir l’autorité de l’Etat dans la région du Tigré.

A l’issue de l’audience, le diplomate éthiopien a déclaré que « c’est pour obtenir un soutien politique et diplomatique que le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, en sa qualité de premier vice-président en exercice  et Président élu de l’Union Africaine dès janvier 2021, a été sollicité par le gouvernement de l’Ethiopie ».

M. Demeke Mekonnan Hassan a également indiqué que pour le moment son gouvernement gère cette situation en vue de rétablir l’ordre, la paix et l’autorité de l’Etat  le plus rapidement dans cette 9ème région de l’Ethiopie. « En outre, nous avons aussi parlé du renforcement des relations bilatérales entre nos deux pays dans tous les domaines y compris dans le domaine hydroélectrique », a souligné en substance le chef de la diplomatie éthiopienne.

En ce qui concerne le barrage hydroélectrique d’Ethiopie (la Renaissance) ainsi que le problème qu’il pose dans le cadre du bassin du Nil, les négociations se poursuivent avec l’Egypte et l’issue sera favorable pour nos deux pays, a-t-il affirmé. Le conflit entre l’armée fédérale éthiopienne et les forces de la région dissidente de Tigré remonte au 4 novembre dernier et connait une escalade dangereuse qui risque d’embraser d’autres pays voisins.

Notons que pendant la deuxième guerre mondiale avec la bataille d’Assosa et Gambela, la RDC avait participé à la conquête des terres éthiopiennes le cas échéant. Pour l’instant, le gouvernement éthiopien dit avoir la maîtrise de la situation et va gérer seul à l’interne le conflit de Tigré.

A travers ces émissaires, le gouvernement éthiopien souhaite déjà la bienvenue dans son pays au Président de l’Union africaine dès janvier 2021 et lui assure de tout son soutien, a laissé entendre M. Demeke.

Dans la même catégorie