GNA China ready to lead global economic rebound APS L’ANER EST EN TRAIN D’INSTALLER DES MINI-CENTRALES SOLAIRES DANS LE MONDE RURAL, SELON SON DIRECTEUR GÉNÉRAL APS MALICK DAFF SE SATISFAIT DU RÉSULTAT APS KALIDOU KASSÉ EXPOSE ‘’GIS GIS BU BEES’’, SA NOUVELLE VISION PICTURALE APS COUPE DE LA CAF : LE JARAAF PREND UN LÉGER AVANTAGE LORS DE LA MANCHE ALLER ANP Maradi : Le Président Issoufou Inaugure la route Maradi-Madarounfa-frontières Nigéria ANP Niger : Le parlement adopte le statut du personnel militaire des forces Armées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 29 cas de COVID-19 notifiés le 28 novembre 2020 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: Les parents exhortés à déclarer leurs enfants à l’état civil AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée internationale des droits de l’enfant: Les enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale

L’Ethiopie sollicite l’appui politique et diplomatique du Président Félix-Antoine Tshisekedi sur le conflit du Tigré


  18 Novembre      4        Politique (13106),

   

Kinshasa, 18 novembre 2020 (ACP).- Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu en audience mercredi au Palais de la nation à Kinshasa, le vice-Premier ministre éthiopien des Affaires étrangères, Demeke Mekonnan Hassan, venu lui présenter l’évolution de la situation dans son pays de manière à obtenir une compréhension sur les efforts que son gouvernement fournit pour rétablir l’autorité de l’Etat dans la région du Tigré.

A l’issue de l’audience, le diplomate éthiopien a déclaré que « c’est pour obtenir un soutien politique et diplomatique que le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, en sa qualité de premier vice-président en exercice  et Président élu de l’Union Africaine dès janvier 2021, a été sollicité par le gouvernement de l’Ethiopie ».

M. Demeke Mekonnan Hassan a également indiqué que pour le moment son gouvernement gère cette situation en vue de rétablir l’ordre, la paix et l’autorité de l’Etat  le plus rapidement dans cette 9ème région de l’Ethiopie. « En outre, nous avons aussi parlé du renforcement des relations bilatérales entre nos deux pays dans tous les domaines y compris dans le domaine hydroélectrique », a souligné en substance le chef de la diplomatie éthiopienne.

En ce qui concerne le barrage hydroélectrique d’Ethiopie (la Renaissance) ainsi que le problème qu’il pose dans le cadre du bassin du Nil, les négociations se poursuivent avec l’Egypte et l’issue sera favorable pour nos deux pays, a-t-il affirmé. Le conflit entre l’armée fédérale éthiopienne et les forces de la région dissidente de Tigré remonte au 4 novembre dernier et connait une escalade dangereuse qui risque d’embraser d’autres pays voisins.

Notons que pendant la deuxième guerre mondiale avec la bataille d’Assosa et Gambela, la RDC avait participé à la conquête des terres éthiopiennes le cas échéant. Pour l’instant, le gouvernement éthiopien dit avoir la maîtrise de la situation et va gérer seul à l’interne le conflit de Tigré.

A travers ces émissaires, le gouvernement éthiopien souhaite déjà la bienvenue dans son pays au Président de l’Union africaine dès janvier 2021 et lui assure de tout son soutien, a laissé entendre M. Demeke.

Dans la même catégorie