AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

L’ICCN programme la construction de 6 centrales Hydroélectriques au parc national des Virunga


  21 Décembre      25        Société (27366),

   

Kinshasa,21 décembre 2020(ACP).- L’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) a programmé dans un plan directeur pour développement durable des aires protégées la construction de 6 centrales Hydroélectriques dans le parc national des Virunga au Nord-Kivu, a indiqué le Directeur général de l’ICCN, Pasteur Cosima Wilungula, au cours d’un entretien avec la presse.

Selon Cosima Wilungula, ces centrales pourront produire au moins 105 MW afin de servir les besoins domestiques des populations riveraines au parc mais aussi à la création et l’industrialisation de MPE.

« Dans la partie Est, nous avons programmé d’avoir 6 centrales hydro-électriques dans le Virunga qui vont nous faire 105 à 120 MW qui vous donne à peu près 120 milles emploies. Et autour de nos aires protégées, ce que nous voulons ce que c’est d’essayer de pérenniser ces pratiques, ces bonnes pratiques. Demain, les aires protégées ne doivent plus être comme des îlots enfermés mais plutôt elles doivent être comme des pools de développement. Donc, les investissements qui sont donnés aux aires protégées préparent un avenir meilleur », a expliqué le Directeur général de l’ICCN.

En décembre 2015, la toute première centrale hydroélectrique d’une capacité de 13,8 MW a été inaugurée à Matebe dans le parc national des Virunga. Ce projet a été financé par la fondation américaine Howard Buffet, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie