APS NIAMEY PRÊTE À ACCUEILLIR LA 47ÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE L’OCI ANG Desporto/Morreu Diego Armando Maradona ANG CPLP/Governança de água e os desafios de sustentabilidade debatidos na II reunião dos ministros ANG Covid-19/Erro de fabrico levanta questões sobre testes com vacina da AstraZeneca/Oxford ANG Brexit/Ursula Von Der Leyen não garante que se chegue a acordo com o Reino Unido GNA 66th Artillery branch of Services Integrity Savings and Loans commissioned APS TOURNOI U20 : DIOMANSY KAMARA DÉSIGNE SON TRIO DU PREMIER TOUR ANP Diffa N’glaa : Les principaux édifices seront livrés au plus tard le 24 décembre (Gouvernement) AGP L’opérateur de télécommunication Airtel Gabon se dote d’un siège à Koulamoutou GNA FDA launches ‘operation consumer-one officer’ campaign

L’INSTITUT PASTEUR LANCE UNE PLATEFORME DÉDIÉE AUX TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE


  16 Novembre      22        Santé (8099),

   

Dakar, 16 nov (APS) – L’Institut Pasteur de Dakar a procédé, lundi, au lancement officiel de sa plateforme dédiée aux tests de diagnostic rapide de la covid-19 et d’autres pathologies, a constaté l’APS.

’’La plateforme Diatropix, que nous lançons aujourd’hui, est une initiative à but non lucratif dont la mission principale est de promouvoir l’accès aux diagnostics en Afrique par le développement, la production et la distribution de tests de diagnostic rapide fiables, de haute qualité à un prix abordable’’, a expliqué Dr Amadou Alpha Sall, administrateur général dudit institut.

Selon le Dr Sall, cette plateforme ambitionne de renforcer les systèmes de santé et contribuer à leur résilience, à travers l’amélioration de la surveillance des maladies, la prise en charge des patients, la réponse aux épidémies et la planification des politiques de santé.

Il a aussi rappelé que l’initiative Diatropix est engagée dans le développement et le transfert de tests de diagnostic rapide pour la fièvre jaune, la maladie à virus Ebola, la rougeole, la rubéole, la méningite bactérienne et la Covid -19.

Présidant la cérémonie, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a salué l’initiative consistant en la mise en place de cette plateforme à but non lucratif, qui vise à promouvoir le diagnostic des maladies épidémiques et tropicales négligées.

’’C’est une remarquable innovation technologique basée sur un modèle économique pertinent et issu d’un partenariat crédible pour fabriquer au Sénégal des tests de diagnostic rapide selon les normes industrielles [et] internationales à des prix abordables’’, a précisé M Sarr.

D’après Abdoulaye Diouf Sarr, le laboratoire permet de mesurer quotidiennement l’évolution de l’épidémie, de confirmer des cas suspects, d’assurer le suivi des contacts, d’accompagner la prise en charge des patients et d’éclairer régulièrement les décisions stratégiques dans la gestion de la pandémie de Covid-19.

Au-delà des épidémies, dit-il, le laboratoire est souvent le point d’entrée et d’orientation vers les autres services du système de santé.

Dans la même catégorie