AIP AN 62 : Le préfet engage les populations d’Abengourou à faire barrage à l’orpaillage clandestin AIP An 62 : Le respect des mesures contre la maladie à virus Marburg exigé AIP AN 62 : Divo a de la valeur grâce ses performances socioéconomiques et la promotion des emplois jeunes (Préfet) AIP An 62 : Les bouchers et boulangers de Vavoua appelés à respecter des prix homologués par le gouvernement – AIP An 62: des bœufs et des vivres offerts aux populations de Tiassalé AIP An 62 : Le préfet Doumbia encourage ses administrés à se faire enrôler pour la CMU AIP 500 milliards F CFA débloqués pour la stabilisation du coût du carburant AIP An 62: le préfet d’Agboville invite les cadres et fils à promouvoir l’union pour le développement économique AIP An 62 : les acteurs du système éducatif exhortés à travailler pour l’amélioration des résultats scolaires à Dabakala AIP Les ‘’Commerçants FC ‘’ vainqueurs du tournoi de la municipalité de Séguéla

L’opération de distribution nationale de moustiquaires imprégnées lancée à Divo


  26 Avril      28        Société (39306),

   

Divo, 26 avr 2021 (AIP) – Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dimba N’gou Pierre, a lancé, dimanche 25 avril 2021 à Divo, l’opération nationale de distribution de Moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action (MILDA).

Cette opération effectuée à l’occasion de la commémoration officielle de la 14ème Journée mondiale de lutte contre le paludisme, en présence de partenaires internationaux, est la 4ème du genre en Côte d’Ivoire. Elle se fait dans les 113 districts sanitaires du pays, avec la distribution à des postes fixes, de plus de 19 millions de MILDA.

Ces moustiquaires imprégnées, contrairement au passé, sont dotées d’insecticides adaptées à chaque zone, afin de vaincre toutes résistances de la part des moustiques.

« La MILDA est le principal moyen de prévention contre les piqûres de moustiques responsables du paludisme et continue d’être distribuée gratuitement, en campagne et en routine, aux femmes enceintes et aux enfants de moins de cinq ans », a souligné Dimba Pierre.

La Côte d’Ivoire a maintenu la couverture universelle, avec le taux de possession de moustiquaires par les ménages à un taux de 93%, après la distribution de plus de 15 millions de MILDA en 2017 et en 2018. Le taux d’utilisation des MILDA est passée de 33% en 2012 à 50% en 2016 et à plus de 63% en 2019, selon le ministère de la Santé.

Grâce à toutes ces interventions, le nombre de décès dus au paludisme est passé de 3 222 en 2017 à 1 816 en 2020, soit moins de la moitié en trois ans. Pour la présente campagne, la Côte d’Ivoire ambitionne, avec l’appui d’autres apports, d’atteindre au moins 80% de taux de couverture des ménages avec les MILDA. l’opération de distribution va se dérouler du dimanche 25 au vendredi 30 avril 2021. Elle est gratuite.

La pulvérisation intra-domiciliaires de pesticides va, à cet effet, compléter l’usage des MILDA dans les zones de grande endémie, comme c’est déjà le cas à Sakassou et Nassian, depuis 2020.

Les Etats-Unis et l’UNICEF sont engagés auprès du gouvernement et apportent des soutiens matériels et financiers pour la réussite de l’opération de distribution des MILDA et de celle plus globale de la lutte contre le paludisme.

(AIP)

jmk/cmas

Dans la même catégorie