GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak GNA Footballers stand up against cyber mobbing in video GNA Tapir interrupts school exam in Malaysia by falling into drain APS UNE NOUVELLE HOULE DANGEREUSE ANNONCÉE SUR LA GRANDE-CÔTE APS YOUSSOUPH DABO CONTINUE AVEC TEUNGUETH FC ET ARRÊTE AVEC LES U20 APS PLUS DE 4.000 PERSONNES DÉJÀ VACCINÉES CONTRE LE COVID-19 (MINISTÈRE)

L’Union africaine profondément préoccupée face à l’utilisation de véhicules aériens sans pilote par les terroristes de Boko Haram


  26 Janvier      27        Securité (1890), Société (29215),

   

Addis-Abeba, 26/01/2021 (MAP) – L’Union africaine a exprimé sa profonde préoccupation face à l’utilisation continue de véhicules aériens sans pilote (UAV) dans la zone d’opérations de la Force multinationale mixte (FMM) par les terroristes de Boko Haram dans ses opérations de reconnaissance.

Le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union, présidé par le Sénégal au cours du mois de janvier, a exprimé «sa profonde préoccupation face à l’utilisation continue de véhicules aériens sans pilote (UAV) dans la zone d’opérations de la FMM par Boko Haram dans ses opérations de reconnaissance».

Dans un communiqué publié à l’issue de sa 973ème réunion virtuelle consacrée à l’examen du rapport du Président de la Commission de l’UA sur la FMM contre Boko Haram, le CPS a demandé à la Commission, en coordination avec les Etats membres du Bassin du Lac Tchad plus le Bénin, de collaborer avec les partenaires et les autres parties prenantes concernées pour explorer d’urgence la possibilité de répondre plus efficacement à cette menace, ainsi que d’entraver toute autre forme de soutien politique, militaire et financier au groupe terroriste Boko Haram.

Le Conseil a salué les efforts et les progrès importants accomplis par la FMM et les pays membres du Bassin du Lac Tchad à savoir le Cameroun, le Tchad, le Niger et le Nigéria, ainsi que le Bénin, dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram, qui ont considérablement affaibli la capacité opérationnelle du groupe terroriste, secouru ses prisonniers civils et contraint ses membres à se rendre.

Le CPS a condamné fermement les attaques et les abus continus perpétrés par le groupe terroriste Boko Haram contre des civils innocents, qui ont entraîné la destruction d’infrastructures et des déplacements massifs de population et ont exacerbé la crise humanitaire grave dans la région, et met en garde que les auteurs de ces attaques seront traduit en justice.

Lors de cette réunion, il a été décidé de renouveler le mandat de la FMM pour une autre période de douze mois, à compter du 31 janvier 2021.

Dans la même catégorie