APS L’AGENDA VERT AU CŒUR DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET L’UE (AMBASSADRICE) APS MACKY SALL DEMANDE UN RAPPORT NATIONAL SUR LA SITUATION DES MARCHÉS APS NGAPAROU : INAUGURATION D’UNE ZONE ÉCOLOGIQUE COMMUNAUTAIRE ABP « Chacun des béninois peut être riche de son travail et non de l’argent de nous tous » dixit Patrice Talon ABP La ville de Grand-Popo fait sa toilette pour recevoir le chef de l’Etat ABP L’initiative « Bénin commune connect » au cœur d’une séance d’échange à Avrankou ABP Patrice Talon pour une élection présidentielle ouverte à tous ABP L’UNHCR et le CNR appuient le Ceg Vèdoko en matériel anti-Covid AIP Les nouveaux élèves de sixième du Collège Nanan Boa Kouassi III officiellement intégrés AIP Cote d’Ivoire-AIP/12 nouveaux cas de Covid-19 et 10 guéris

MAIRIE DE THIÈS : TALLA SYLLA PRÉSENTE SON BILAN SEMESTRIEL


  9 Novembre      17        Santé (8089),

   

Thiès, 8 nov (APS) – Le maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, a présenté, dimanche, son bilan des six mois derniers, marqués par la crise sanitaire, lors de la 13-ème édition des Audiences publiques qu’il organise deux fois par an.

La rencontre qui s’était tenue à l’hôtel de ville, a enregistré la présence de plusieurs autorités locales.

’’La ville a signé avec le Fonds d’entretien routier autonome deux conventions de financement d’un montant de 220 millions pour la réhabilitation d’1.6 km de la route (Diakhao – Ecole Polytechnique) et des opérations de désensablement au niveau de la voirie urbaine avec 117 emplois directs créés sur 7 mois’’, a dit le maire de Thiès.

Il est revenu sur le projet de désensablement qui ’’a grandement’’ contribué à la réussite du plan d’organisation de secours (ORSEC), pour lutter contre les inondations, a-t-il dit.

En outre, grâce au projet ‘’Wagnu daara’’ (la cuisine du daara), la mairie a pu, selon l’édile de la cité du rail, nourrir environ 15.650 talibés par jour pendant 99 jours.

Talla Sylla dit avoir mobilisé des acteurs locaux, dont des ‘’bajenu gox’’, des étudiants, des maîtres coraniques, des délégués de quartiers, des opérateurs privés, pour faire face à la crise sanitaire, de la Covid-19, qui a marqué le semestre écoulé.

Cette action humanitaire a été accompagnée d’autres stratégies de lutte contre la pandémie, avec l’appui des services déconcentrés, notamment le service d’Hygiène, le district sanitaire et les forces de défenses et de sécurité.

La mairie a procédé au nettoyage et à la désinfection d’écoles, tout en distribuant des kits d’hygiène et 250.000 masques aux populations de Thiès.

Talla Sylla a indiqué que la perception municipale est ‘’en négociation’’ avec une banque de la place pour permettre aux couturiers qui avaient confectionné ces masques d’entrer dans leurs fonds, d’ici la semaine prochaine.

Un groupe de tailleurs a d’ailleurs interrompu son allocution, pour lui réclamer les 60 millions dans le cadre de la production des masques en question.

Dans le cadre de la gestion urbaine, la ville a curé deux kilomètres de canalisation entre la Place Sousse, le dalot de Jules Sagna et la rue du Docteur Guillet, selon le maire.

Il a évoqué des opérations de lutte contre les dépôts sauvages de déchets menées grâce à un nouveau partenariat avec l’unité de coordination et de gestion des déchets (UCG).

La ville a aussi, selon Talla Sylla, octroyé aux mécaniciens de la Zone industrielle un espace de 2500 m², pour les aider à se régulariser et soutenir leur activité.

Elle a mis en place un comité de valorisation et de viabilisation de la zone d’aménagement concertée (ZAC), pour son électrification, son accès à l’eau, entre autres.

M. Sylla a indiqué que deux grands projets sont en cours d’exécution, après une rencontre avec les directeurs généraux de la Société Nationale des Eaux du Sénégal et de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie).

Ces projets devraient, selon lui, aider à faire de Thiès un ‘’hub de l’hydraulique urbaine’’, avec une extension du réseau et des branchements sociaux dans 23 quartiers.

Il a évoqué les projets de construction d’une Maison du citoyen, pour le désenclavement numérique et l’installation de caméras de surveillance qui vont considérablement renforcer la surveillance urbaine.

Talla Sylla a abordé la réception de travaux du projet Promoville, avec la livraison des routes Sofraco-Diakhao-Cité Senghor et Cité Lamy-Grand standing, et de la mini-station de pompage de Keur Serigne Ablaye Yakhine.

’’Dans ce même ordre d’idées avec l’appui du PACASEN, la réhabilitation de l’Hôtel de Ville et ses annexes a démarré et sera accompagnée plus tard du pavage d’une bonne partie de l’avenue Caen’’, a fait part le maire.

Dans le domaine de l’action sociale, de la santé et des sports, selon lui, les travaux du centre gériatrique sont exécutés à plus de 70%. Pour ce qui est du projet ‘’Keur Xaleyi’’, ses gros-œuvres sont en cours de finition.

L’institution municipale a, dans le cadre de la prise en charge médicale et sociale des populations, traité à ce jour, plus de 120 dossiers, selon Talla Sylla.

Il a annoncé la création au niveau de la mairie d’un bureau d’égalité des chances, pour renforcer la prise en charge des personnes vivant avec un handicap.

Une mission de médecins traumatologues tchèques vient de s’achever à l’hôpital régional de Thiès, a encore dit Talla Sylla.

Dans la même catégorie