AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des élèves de M’Bahiakro s’engagent pour l’amélioration de leurs résultats APS VERS L’ÉRECTION D’UN CENTRE DE CARRIÈRES PILOTE À DIAMNIADIO APS L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES DIPLÔMÉS, UN SUJET PRIMORDIAL POUR L’AUF (RECTEUR) APS LE DG DE LA FONCTION PUBLIQUE SALUE LE TRAVAIL DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES GNA COVID-19: Five more deaths, active cases now 3,613 MAP Gabon : 89 candidats pour les sénatoriales, prévues les 30 janvier et 6 février APS LE CHAN 2020 REFLÈTE UNE BONNE PRÉPARATION ATHLÉTIQUE DES ÉQUIPES, SELON UN TECHNICIEN APS L’OM DÉDIE UNE SEMAINE À SES SUPPORTEURS EN AFRIQUE APS LE LYCÉE MAME CHEIKH MBAYE DE TAMBACOUNDA RÉNOVÉ ET ÉQUIPÉ PAR LA FONDATION SONATEL APS UN PROTOCOLE D’ACCORD POUR LA RÉALISATION DE L’ÉTUDE SUR LA STRATÉGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DE LA PLATEFORME PORTUAIRE

Mise en place prochaine d’un dispositif numérique pour mesurer les flux et lutter contre la fraude fiscale et téléphonique


  7 Janvier      102        Politique (14386),

   

Abidjan, 07 jan 2020 (AIP)- La Côte d’Ivoire va bientôt se doter d’un système de supervision des télécommunications pour mesurer les flux et lutter contre la fraude fiscale et téléphonique, a annoncé l’agence « Concerto West Africa » dans une note d’information transmise jeudi 07 janvier 2021 à l’AIP.

Une note consécutive à la mise en œuvre par l’Autorité de régulation des télécommunications en Côte d’Ivoire (ARTCI), dès le 31 janvier 2021, d’un nouveau plan national de numérotation de la téléphonie mobile et fixe adopté par le gouvernement, faisant passer les numéros d’appel de 8 à 10 chiffres.

Clôturé le 8 octobre 2020, l’appel d’offres pour doter le pays d’un dispositif de supervision du trafic téléphonique a mis en compétition trois prestataires plus ou moins connus pour leurs résultats sur le continent africain.

En Côte d’Ivoire comme ailleurs sur le continent, l’enjeu est de taille pour ces différentes entreprises face à l’essor des flux de communication téléphoniques, du boom du mobile money, d’une régulation perfectible et du besoin d’élargir l’assiette fiscale.

En donnant accès à des données de trafic précises, la supervision fiable et indépendante des télécommunications permettra à l’Etat de connaître, en temps réel, les recettes générées par les opérateurs et récupérer correctement l’impôt qui lui est dû. Cela lui permettra également de déjouer les pratiques de SIM boxing qui permet de faire passer des appels internationaux pour des appels nationaux.

Ce faisant, l’Etat ivoirien rejoindra certains du continent qui ont mis en place un tel système de supervision avec succès.

(AIP)

bsb/kp

Dans la même catégorie