ATOP AGOE-NYIVE/MOIS DE RAMADAN : DES KITS ALIMENTAIRES AUX FEMMES VULNERABLES DE LA COMMUNE D’AGOE-NYIVE 4 ATOP PREVENTION DE LA SURDITE ET DES TROUBLES DU LANGAGE : DES PARENTS ET ELEVES SENSIBILISES A KPELE ATOP 5E RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L’HABITAT: LES MEMBRES DES CLR DE TONE, VO, AVE ET KOZAH INSTALLES AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Port du casque moto: Plus de 200 contrevenants sanctionnés à Bouna AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de construction d’un abattoir de volaille présenté à Bondoukou AIP Côte d’Ivoire-AIP/La direction régionale des douanes du Sud-Comoé s’engage à être une administration moderne et vertueuse AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Aïd-el-fitr : Amadou Soumahoro offre 20 tonnes de vivres à différentes communautés de Séguéla MAP RDC: le SG de l’ONU condamne fermement l’attaque perpétrée contre la MONUSCO au Nord-Kiv, tuant un Casque bleu MAP Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère) MAP Côte d’Ivoire : Face au déficit d’électricité, un programme de « rationnement »

Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU)


  29 Octobre      18        Société (31881),

   

Niamey, 29 octobre (ANP) – Au Niger, 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021, contre 3,7 millions de personnes en 2020, a annoncé, ce mercredi 28 octobre 2020, la Coordonnatrice Humanitaire Pays du Système des Nations Unies, Mme Khardiata Lo Ndiaye, à la fin de l’atelier national de planification humanitaire et de réponse aux besoins des réfugiés pour l’année 2020-2021.

Selon la responsable onusienne et parce que la cible globale était de 2,2 millions de personnes telle qu’elle a été révisée en juillet 2020 tout en prenant en compte l’impact de la COVID-19, le plan de réponse humanitaire ne peut pas prétendre répondre à tous les besoins humanitaires.

Aussi, a-t-elle voulu saluer la parfaite harmonie au niveau du secteur de la sécurité alimentaire où la cible a été partagée entre le plan de soutien et le plan de réponse pour respectivement 31% et 61%.

Pour le Ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes du Niger, M. Laouan Magagi, les conclusions de cet atelier ont permis de conduire des analyses sectorielles et intersectorielles, d’avoir une meilleure compréhension du NEXUS Humanitaire, Développement et Paix (HDP) des besoins et d’obtenir un consensus autour des chiffres de planification.

Lors de ces échanges de deux jours, note-t-on, sept (7) groupes de travail ont débattu sur des thèmes sectoriels et transversaux touchant des sujets sur les conditions de vie, les mécanismes de survie et le bien être physique et mental des Nigériens.

Les travaux des groupes ont également mis l’accent sur la centralité des approches communautaires et du partenariat communal comme levier pour améliorer la qualité de la réponse et assurer une meilleure pérennité au delà de l’urgence.

Ces échanges, selon le Ministre Laouan Magagi, montrent aussi que beaucoup reste à faire notamment sur la gestion de l’information et sur la coopération tant problématique que quotidienne au niveau central, régional, départemental et communal, aussi bien avec les autorités administratives qu’avec les collectivités territoriales.

Il a enfin remercié les participants et tous les intervenants humanitaires pour ces conclusions satisfaisantes.

Dans la même catégorie