ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon GNA Rebecca Foundation funds Okaikoi South Ultramodern Community Library APS UNE STRATÉGIE NATIONALE POUR LA RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHE EN GESTATION

Présidentielle 2020 : L’opposition demande à la CEDEAO de continuer de jouer son rôle de facilitation


  22 Octobre      12        Politique (13215),

   

Abidjan, 22 octv 2020 (AIP)- Les candidats du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié (HKB), et du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, demandent à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) de continuer de jouer son rôle de facilitation et de médiation dans le conflit socio-politique du pays, dans un communiqué lu jeudi 22 octobre 2020 par le directeur principal de campagne de HKB, le Pr Maurice Guikahué.

« Les candidats Henri Konan Bédié et Affi N’Guessan réitèrent leur demande de médiation internationale dans le conflit ivoirien », a déclaré Pr Guikahué.

Pour Guikahué, l’information selon laquelle les deux candidats ont formulé comme demande la restructuration de la Commission électorale indépendante (CEI) avec un poste supplémentaire pour l’opposition, ainsi que le poste de vice-présidence pour le PDCI est « une affirmation erronée et une manipulation ».

« Les candidats Henri Konan Bédié et Affi N’Guessan portent à la connaissance de la communauté nationale, internationale et surtout de la CEDEAO qu’ils ne se reconnaissent nullement dans cette affirmation du gouvernement qui ne reflète en rien les discussions avec la délégation ministérielle de la CEDEAO », a-t-il dit.

Le Pr Maurice Guikahué souligne qu’ Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan maintiennent leur mot d’ordre de désobéissance civile.

Dans la même catégorie