AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes APS LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA CÉLÉBRÉE AU MONUMENT DE LA RENAISSANCE

Présidentielle 2020 : L’opposition dénonce l’envoi d’observateurs pour le scrutin


  26 Octobre      13        Politique (13182),

   

Abidjan, 26 oct 2020 (AIP)- Des leaders de l’opposition, réunis au sein de l’Alliance des forces démocratiques de Côte d’Ivoire (AFD), dénoncent l’envoi d’observateurs pour le scrutin, selon eux, illégal du 31 octobre 2020.

« Nous dénonçons par avance l’envoi d’observateurs pour observer une élection qui exclut tous les candidats. Nous rejetons les conclusions que de tels observateurs tireront de ce scrutin », a indiqué le porte-parole de ladite Alliance, Pascal Affi N’guessan, lundi 26 octobre 2020, lors d’une conférence de presse à la maison du Parti du PDCI-RDA à Cocody.

En ce qui concerne l’appel à la désobéissance civile lancé depuis quelques semaines, M. Affi, par ailleurs président du Front populaire ivoirien (FPI), prévient que l’objectif n’est ni de s’attaquer à qui que ce soit, ni de détruire quelque bien que ce soit mais de contrer Alassane Ouattara dans une logique de « coup d’Etat électoral ».

L’appel à la désobéissance a occasionné des conflits dans certaines localités du pays dont la ville de Dabou dans le sud du pays qui a enregistré 16 morts et de nombreux blessés. Un couvre-feu instauré pour la circonstance a pris fin dimanche. Le calme est revenu depuis jeudi avec notamment l’envoi de renforts et la médiation du commandant supérieur de la Gendarmerie.

Près de 7.495.082 dont 7.397.413 électeurs en Côte d’Ivoire et 97.669 électeurs à l’étranger, selon les chiffres communiqués par la Commission électorale indépendante (CEI) sont invités aux urnes, samedi 31 octobre 2020 pour la présidentielle.

Dans la même catégorie