AIP Présidentielle 2020 : L’industrie du tourisme, des arts et des loisirs au cœur du programme d’Alassane Ouattara AIP Présidentielle 2020 : Alassane Ouattara veut optimiser la création d’emploi AIP Présidentielle 2020 : Le candidat du RHDP pour la préservation de l’environnement AIP Présidentielle 2020 : La culture du civisme prise en compte par le candidat du RHDP AGP Gabon: Message d’Ali Bongo Ondimba à Denis Sassou N’guesso sur le prochain sommet de la CEEAC AGP Gabon/Agriculture: Les ministres de la CEEAC en conclave à Libreville AGP Gabon/Education: La CONASYSED réclame les travaux du dialogue social AGP Gabon: Les centrales syndicales des agents publics lancent un mouvement d’humeur MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : un mort et des blessés dans des affrontements MAP Hausse de 51% des engagements de la BAD en faveur des Etats fragiles sur 2014-2019

Recadrage du PNSD entre les partenaires de la RDC et le ministère du Plan


  12 Octobre      24        Société (23929),

   

Kinshasa, 12 octobre 2020 (ACP).- Le vice-ministre du Plan, Freddy Kita Bukusu, accompagné d’une délégation des partenaires techniques et financiers de la République démocratique du Congo (RDC), conduite par M. Bart Ouvry, chef de la délégation de l’Union européenne en RDC, ont effectué une visite de travail dimanche dans la commune de la N’sele, afin de procéder au recadrage du Plan national stratégique de développement (PNSD).

Le vice-ministre Kita Bukusu a souhaité voir le PNSD être cohérent, inclusif et quinquennal. « La cohérence de ce Plan doit se conformer aux Objectifs de développement durable (ODD) avec l’aide de la communauté internationale, étant donné que cette aide constitue une complémentarité nécessaire au budget national », a souligné le vice-ministre, avant d’ajouter qu’il doit être inclusif pour qu’il prenne en compte tous secteurs de la vie nationale et l’intégration de toutes les provinces, et Quinquennal parce que le gouvernement a pris l’option de doter le pays d’un nouveau plan découlant du plan national stratégique de développement (PNSD) et permettre à l’Etat de réunir les moyens nécessaires pour la réussite de ses objectifs.

Il s’agit, a dit le vice-ministre, de concilier la gestion de la conjoncture politique et celle de l’avenir du pays, car selon lui, aucun pays au monde ne peut se développer sans la volonté politique et surtout sans plan de développement économique.

Pour M. Ouvry, la visite effectuée dans la commune de N’sele avait également pour objectif, de voir avec les partenaires de la RDC les faiblesses que renferme le PNSD, afin d’apporter des propositions concrètes visant à faire avancer le processus de mise en œuvre.

Pour rappel, avant d’effectuer la visite de la commune de N’sele, la délégation avait échangé des vues avec la vice-Première ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe.

Dans la même catégorie