MAP CHAN des joueurs locaux (3è journée/Groupe C) : Le Maroc bat l’Ouganda (5-2) et passe en quarts de finale MAP Nigeria : Buhari remplace les principaux chefs de l’armée MAP L’accélérateur marocain « La startup Factory » reçoit le Label AFRIC’INNOV APS COVID-19 : A FATICK, LES DOUANES SE MOBILISENT CONTRE TOUT TRAFIC ILLICITE DE DOSES DE VACCINS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les retraités de la CGRAE se forment pour l’amélioration de leurs conditions de vie AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Plus de 850 personnes bénéficient du FASI dans la région du Worodougou AIP Côte d’Ivoire – AIP/ 53 personnes recrutées pour les THIMO à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des intrants biologiques à la disposition des agriculteurs de Korhogo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Urbanisme: Koné Bruno annonce la restructuration de cinq quartiers précaires d’Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lutte contre le Covid-19 : 85 voyageurs interceptés et refoulés aux portes d’Odienné

Santé: L’ordre national des sages-femmes du Gabon présenté aux sages-femmes du Haut-Ogooué


  16 Décembre      16        Société (27816),

   

Libreville, 16 Décembre (AGP) – L’Ordre national des Sages-femmes du Gabon (ONSFG) a été présenté lundi 14 décembre écoulé, aux sages-femmes du Haut-Ogooué (Sud-est du Gabon), dans le cadre de la campagne de présentation et de sensibilisation lancée le 24 novembre 2020 à Libreville, à l’endroit des agents de ce secteur de la santé, sur l’appropriation de l’ordonnance portant création de cette entité.
Réunies au Centre hospitalier régional Amissa Bongo de Franceville (CHRABF), les sages-femmes de la province du Haut-Ogooué ont été nombreuses à prendre part à cette sensibilisation sur l’ordonnance portant création, attribution et organisation de l’Ordre national des sages-femmes du Gabon (ONSFG), piloté par la présidente de l’Association des sages-femmes du Gabon (ASFG), Olga Mavoungou Boukoyi Mabiala.

Un exercice qui avait pour objectif d’amener chaque sage-femme à s’approprier cette ordonnance avant sa mise en place.

«Depuis le 14 août 2020, une ordonnance portant création, attribution et organisation de l’Ordre national des sages-femmes du Gabon a été adoptée par le Gouvernement. Alors, cette ordonnance a nécessité une campagne nationale que nous avons lancée depuis le 23 octobre dans le but que chaque sage-femme puisse s’imprégner du document. Qui en fera partie, sa faisabilité. Mais aussi que chacune apporte des amendements, des arguments sinon des suggestions pour l’élaboration du règlement intérieur de l’Ordre», a expliqué Mme Mavoungou Boukoyi Mabiala.

Pour la présidente provinciale de l’association des sages-femmes du Haut-Ogooué, Mme Mateya, cette sensibilisation a été reçue avec beaucoup d’intérêts.

«C’est avec un grand intérêt que nous avons suivi les explications. Car, l’ordre est un outil juridique qui nous permettra d’encadrer notre profession, car nous fonctionnons jusque-là en association. Aujourd’hui, nous travaillons avec la présidente, il nous revient, à l’antenne provinciale de repartir vers les départements pour également expliquer aux sages-femmes l’importance de cette ordre», a souligné Mme Mateya.

Sur proposition du ministre de la Santé, le Conseil des ministres a adopté le 14 août dernier, un projet d’ordonnance portant création attribution et organisation de l’Ordre national des sages-femmes du Gabon. Cet outil qui viendra combler un vide aura nécessairement un impact sur la profession des sages-femmes, mais également sur l’amélioration de la qualité des soins offerts.

Il devrait, en principe, assurer le respect des devoirs professionnels, défendre l’honneur et l’indépendance de la profession de sage-femme, veiller au maintien des principes de moralité, probité et dévouement à l’exercice de la profession.

Dans la même catégorie