ACP Les défis sécuritaires dans l’Est du pays au menu des échanges au gouvernorat du Nord-Kivu ACP L’ONU soutient une approche holistique pour la sécurisation de la région des Grands lacs APS KAFFRINE : DU RIZ D’UNE VALEUR DE 20 MILLIONS DE FRANCS OFFERTS À 2.716 MÉNAGES APS KAOLACK : LA SDES AMBITIONNE DE CRÉER UNE UNITÉ INDUSTRIELLE GNA President inspects projects for economic growth GNA John Mahama resumes Bono Regional tour GNA GRNMA supports members in Upper East Region GNA Queens Senior High School gets ultra-Modern science laboratory GNA Registrar-General opens Bono Regional Office GNA Asante Juaben gets food bank

«Transgabonaise»: Signature de l’avenant n°1 entre le Gouvernement gabonais et la Société des autoroutes du Gabon


  25 Août      27        Société (23161),

   

Libreville, 25 Août (AGP) – Le Gouvernement gabonais a signé le lundi 24 août à Libreville le premier avenant au contrat de partenariat relatif à l’aménagement, au financement, à l’exploitation et à la maintenance de la route économique dite «Transgabonaise» avec la Société des autoroutes du Gabon (SAG).

Afin de tendre vers la concrétisation du projet de la route économique mentionné par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, le 17 août dernier lors de son discours à la nation, la Transgabonaise, le gouvernement vient de valider les clauses de contrat avec la Société des autoroutes du Gabon (SAG).

Cette clause additionnelle porte plusieurs modifications du contrat signé en octobre 2019. Il s’agit de l’aménagement du calendrier de réalisation du projet; la réalisation d’une route 2X2 voies sur l’axe Libreville-Ntoum et ce, conformément à la vision du Grand Libreville du chef de l’Etat; le contournement du parc de la Lopé par les localités Alembé-Lalara- Koumameyong-Booué-Carrefour Leroy; la réalisation par le partenaire des travaux de réaménagement de manière anticipée, avant le bouclage financier, sur l’axe PK 50.1 et 75.1, PK 24-PK 40 et PK 75-PK 105; ainsi que la définition du mécanisme de financement des études et des travaux anticipés.

Selon le gouvernement, cette crise sanitaire n’a pas facilité la mise en exécution dudit projet.

«La crise sanitaire mondiale engendrée par la pandémie de la Covid-19 et les mesures prises pour y faire face par les différents gouvernements ont eu des répercussions sur l’exécution du projet, notamment la gestion opérationnelle du partenaire et les délais de réalisation des études», a fait savoir le ministre de l’Economie, Jean Marie Ogandaga.

Ainsi, le tronçon de la Transgabonaise compte 828 km, reliant les localités de Libreville, Ntoum, Kougouleu, Kango, Bifoun, Ndjolé, Alembé, Lalara, Koumameyong, Booué Carrefour Leroy, Mikouyi, Lastourville, Mounana, Moanda, Franceville et favoriseront de l’économie et du développement du Gabon.

Dans la même catégorie