AIP Sortie officielle du mouvement « les jeunes motivés de Zozoribougou » à Korhogo AIP Des OSC du Bounkani renforcent leurs capacités sur le concept et les outils de la redevabilité sociale AIP COVID-19: 16 nouveaux cas et 52 guéris le 22 septembre 2020 AIP La région de la Marahoué, capitale de la Côte d’Ivoire le temps d’une visite d’État APS COVID-19 : LA QUASI-TOTALITÉ DES CHEFS DE MÉNAGES APPLIQUENT AU MOINS UN GESTE BARRIÈRE (ÉTUDE) APS UN PROTOCOLE SANITAIRE ÉLEVÉ SUR LA LIGNE MARITIME ZIGUINCHOR-DAKAR (COMMANDANT) APS CASAMANCE : UN PROJET D’ÉNERGIE SOLAIRE CIBLE 21.000 FEMMES RURALES (PROMOTEURS) APS RÉMUNÉRATION SUR COPIE PRIVÉE : LA COMMISSION REMET SA DÉCISION À LA TUTELLE APS PLAIDOYER POUR ’’UN RÔLE ACTIF’’ DES FILLES ET DES FEMMES DANS LA GESTION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES APS PERTES D’EMPLOIS, DIMINUTION DE REVENUS : LA MAJORITÉ DES MÉNAGES IMPACTÉE PAR LA CRISE SANITAIRE (ANSD)

Un conservateur sénégalais intègre le comité exécutif du « Bouclier bleu »


  7 Septembre      12        Arts & Cultures (1186),

   

Dakar, 7 sept (APS) – Le conservateur sénégalais Hamady Gaye a été élu membre du Comité international du « Bouclier bleu » (CIBB, en anglais) dont il intègre en même temps le comité exécutif, a-t-on appris du responsable de l’antenne sénégalaise de cet organisme travaillant à la protection du patrimoine culturel mondial.
Hamady Gaye, chef du Service de conservation et de préservation des collections à la Bibliothèque centrale de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, était jusque-là secrétaire général du comité sénégalais du « Bouclier bleu ».
« Suite à la présentation de sa candidature par le CSBB, M. Gaye est arrivé en tête des quatre membres élus au Comité exécutif du Bouclier bleu, sur un total de six candidatures, à l’issue de l’assemblée générale statutaire organisée virtuellement via Zoom et qui s’est déroulée le 28 août 2020 », rapporte un communiqué signé du président du « Comité sénégalais du Bouclier bleu » (CSBB), Babacar Ndiaye, ancien directeur des archives du Sénégal.
Le comité sénégalais a été représenté à cette assemblée générale par Hamady Gaye et Fatima Fall, directrice du Centre de recherche et de documentation du Sénégal, rattaché à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis.
« Le conservateur Gaye est le premier Africain à intégrer le Comité exécutif de ladite organisation depuis sa création » en 1996, indique le communiqué.
Outre le parrainage dont il a bénéficié de la part du l’antenne sénégalaise, Hamady Gaye « a bénéficié du soutien des comités nationaux du Bouclier bleu du Mali, du Niger, du Royaume-Uni, de la Géorgie, des Pays-Bas, de la Zone Pacifique et de l’Autriche », relève la même source.
« Cette nouvelle responsabilité constitue une opportunité pour l’Afrique et le Sénégal en particulier et va permettre de participer pleinement à la protection du patrimoine culturel et documentaire en cas de conflits armés et catastrophes naturelles », peut-on lire.
Le nouveau bureau élu est chapeauté par le président du Comité international du « Bouclier Bleu » (CIBB), qui aura en charge les destinées de l’organisation pour un mandat de trois ans renouvelable deux fois.
Le Comité sénégalais du « Bouclier Bleu » a été créé le 22 août 2007, à l’issue d’une assemblée générale constitutive présidée par Papa Momar Diop, ancien directeur des archives du Sénégal.
Le « Bouclier bleu » se présente « comme étant l’équivalent de la Croix-Rouge dans le domaine culturel », et se veut « un instrument » normatif visant la protection des biens culturels et documentaires, sous l’égide de l’UNESCO, institution spécialisée des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture.
« L’ampleur des atteintes contre le patrimoine culturel et documentaire dans différents pays du monde, principalement lors des conflits armés a conduit l’UNESCO à adopter un certain nombre d’instruments normatifs’’ visant la protection du patrimoine culturel mondial en cas de conflits armés, souligne le président du Comité sénégalais.
Le ’’Bouclier bleu’’ mène ce travail de protection dans le même sens que la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé et ses deux Protocoles datant de 1954 et 1999.
Le Comité international du « Bouclier bleu » regroupe ainsi les associations internationales professionnelles représentant le monde des archives (Conseil international des archives – ICA), des musées (Conseil international des musées – ICOM), des bibliothèques (Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques – IFLA).
Les représentants des monuments (Conseil international des monuments et sites – ICOMOS) et de l’audiovisuel (Conseil de coordination des associations d’archives audiovisuelles – CCAAA), en sont également membres.
Il regroupe plus généralement des professionnels bénévoles du monde du patrimoine qui s’engagent à agir pour la protection des biens culturels et documentaires du monde menacés par les guerres et les catastrophes naturelles.
Voici la liste des membres élus au Conseil international du « Bouclier bleu » en août 2020 :
– Président Peter Stone (Royaume-Uni)
– Kidong Bae (Corée)
– Hamady Gaye (Sénégal)
– Lidia Klupsz (Pologne)
– Klaus Weschenfelder (Allemagne)

Dans la même catégorie