GNA Parliament set to vet President’s nominees GNA COVID-19: Ghana records more than 600 daily infections AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Deux tonnes de ciment et un million pour soutenir la construction de deux mosquées à Tengrela AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre KKB attendu dimanche dans le village du président Laurent Gbagbo APS UNE ASSOCIATION FRANÇAISE OFFRE DU MATÉRIEL MÉDICAL À L’HÔPITAL RÉGIONAL DE THIÈS APS PRÉSIDENCE DE LA CAF : AUGUSTIN SENGHOR DIT SE PRÉSENTER EN CANDIDAT FAVORI APS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ NOUÉS À DIOURBEL POUR OFFRIR DES EMPLOIS À 308 JEUNES APS LE SIÈGE DE LA ZONE A DE L’UFOA SERA DÉLOCALISÉ À DAKAR AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement de la deuxième dose de la vitamine A et de déparasitant à Gbéléban AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le premier préfet du département de Bonon présenté à la population

Un couvre-feu est instauré de 20 heures à 5 heures du matin en Centrafrique


  8 Janvier      10        Société (27649),

   

Bangui, 8 jan. (ACAP) – Le Président de la République, Faustin-Archange Touadéra, a pris jeudi 7 janvier 2021 à Bangui, un décret instaurant un couvre-feu sur toute l’étendue du territoire centrafricain à partir de 20 heures à 5 heures du matin.

Le décret stipule que les ministres de la Défense nationale et de la Reconstruction de l’Armée et celui de l’Intérieur chargé de la Sécurité publique sont chargés chacun en ce qui le concerne de la stricte application du décret.

Le ministre de l’Intérieur chargé de la Sécurité publique, le Général Henri Wanzet-Linguissara a soutenu que ce couvre-feu est intervenu pour limiter la circulation des Centrafricains  afin de permettre aux forces de défense et de sécurité nationales et internationales de mener à bien leur mission.

Le Général wanzet a souligné que ce couvre-feu oblige également tous les militaires centrafricains de regagner leurs casernes.

Le membre du gouvernement a demandé aux conducteurs des mototaxis de rester chez eux afin de laisser le terrain libre aux militaires de faire leur patrouille.

Le responsable de la sécurité publique a indiqué qu’une ligne verte dont le n° 1321 est disponible  pour tout Centrafricain et étranger résidant en Centrafrique pour appeler et demander un secours suivant leur position aux forces nationales et internationales.

Dans la même catégorie