ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon GNA Rebecca Foundation funds Okaikoi South Ultramodern Community Library APS UNE STRATÉGIE NATIONALE POUR LA RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHE EN GESTATION

Un focus group pour renforcer les droits des femmes et les médias organisé par l’ONG JHR


  14 Novembre      3        Société (25538),

   

Kinshasa, 14 novembre 2020(ACP)- Environ vingt-cinq (25) acteurs des différentes organisations ont participé, vendredi au Centre CEPAS dans la commune de la Gombe, à un focus group dans le cadre du projet « Canada monde: voix pour les femmes et les filles » de JHR/RDC, en vue de renforcer leurs droits et des médias, organisé par l’ONG canadienne Journalistes pour les droits humains (JHR).
Ce projet d’une durée de 4 ans, selon Lucie Ngusi, chargée des programmes au sein de JHR/RDC, va fixer les bases pour l’amélioration des droits des femmes, des filles et celui du développement médiatique.
Il a ainsi ciblé les médias, la société civile, les organisations des droits des femmes, les institutions académiques, les décideurs ainsi que d’autres acteurs majeurs qui plaident les droits humains.
Ce projet vise également l’épanouissement du secteur médiatique et encourage des partenariats parmi les alliées clés dans le but d’améliorer les droits des femmes et des filles à travers le renforcement des média en RDC.
Les échanges au sein du groupe de discussion visent à fournir des informations pour la constitution d’une base des données, car les objectifs y afférant sont mesurés à travers le niveau d’appréciation des acteurs des droits humains, particulièrement l’évolution des droits des femmes et des filles, tout en évaluant les principaux obstacles au progrès des droits humains, en particulier ceux des femmes et des filles.

Dans la même catégorie