APS DES MISSIONS LOCALES DE L’EMPLOI ET DE L’ENTREPRENARIAT INSTALLÉES À TAMBACOUNDA APS COVID-19 : LE BILAN QUOTIDIEN FAIT ÉTAT DE 265 NOUVELLES INFECTIONS GNA WHO/FDA registered Antimalarial, Pyramax approved for coronavirus clinical trials GNA Akpokavie to contest incumbent GOC President GNA Kweku Darlington, Kweku Flick, Yaw Tog drop steady bars on “Sika Aba Fie” AIP Côte d’Ivoire/ Législatives 2021: Nialé Kaba démarre sa campagne à Bouko et Panzarani AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La liste RHDP lance sa campagne à Abobo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Des agents de bureaux de vote de la CEI formés à Niakara AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Konaté et Flindé exhortent les électeurs de Man à faire le choix du RHDP pour le développement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une liste de l’opposition appelle à voter la coalition EDS-PDCI pour un changement à Daloa

Un tête-à-tête entre le ministre des Transports et de l’Aviation civile et les délégués des conducteurs des motos-taxi


  7 Février      13        Politique (15388),

   

Bangui, 04 fév. (ACAP)- Le ministre des Transports et de l’Aviation civile Arnaud Djoubaye-Abazen a échangé jeudi 04 février 2021 à Bangui, avec les délégués des conducteurs des motos-taxi, suite à l’arrêté ministériel suspendant les activités des conducteurs motos-taxi dans ce secteur de transport afin de permettre aux agents de force de bien faire leurs patrouilles.

L’enjeu de cette rencontre avec les délégués des motos-taxis est de les mettre en garde, car certains des conducteurs enfreignent aux dispositions de l’arrêté pris conjointement par le ministre de la Sécurité publique et celui des transports, interdisant la circulation de ces moyens roulant à titre commercial.

Le ministre des Transports a soutenu que l’Etat d’Urgence proclamé par le Président de la République, suspend les activités des motos-taxi pour des raisons sécuritaires.

Selon le chef du département des Transports, le gouvernement est entrain de prendre des dispositions pour assainir ce secteur pendant cette période d’Etat d’Urgence.

Le membre du gouvernement a annoncé qu’à la reprise des activités, tous les conducteurs dans la capitale seront identifiés par le port de gilets et de casques et devant se munir de leur permis de conduire catégorie A.

Il convient de noter que 2000 conducteurs des motos-taxi ont été formés par le ministère des Transports et de l’Aviation civile avec l’appui de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation de la République Centrafricaine (MINUSCA).

Dans la même catégorie