AGP Diplomatie: La France veut accompagner le Gabon dans la préservation de sa forêt AGP Football/Infrastructures : Le stade d’Oyem pourrait être fonctionnel en 2025 AGP Football/Coupure d’électricité lors du match Gabon-Gambie : l’ONDSC veut faire la lumière sur l’incident ANP Hadj 2024 : Le COHO annonce le premier vol retour des pèlerins pour le vendredi 21 juin APS SENEGAL-ECONOMIE / La croissance économique projetée à plus de 10 % en 2025 (FMI) APS SENEGAL-ECONOMIE-ENERGIE / Subventions à l’énergie: plus de 1800 milliards sur les trois dernières années (FMI) APS SENEGAL-SOCIETE / Madina Gounass : le ministre de l’Intérieur annonce des discussions pour dénouer la crise MAP Kenya: troisième journée de mobilisation contre le PLF 2024 MAP Sénégal: Ouverture d’une enquête sur les incidents survenus entre deux communautés religieuses dans le sud du pays (communiqué) APS SENEGAL-MEDIAS-PARTENARIAT / Une convention APS-RTS pour ”redynamiser l’échange de contenus” entre les deux médias

Afrique du Sud: Forte contraction du secteur privé en raison du délestage électrique


  3 Avril      41        Economie (21515),

 

Rabat, 03/04/2019 (MAP)- L’activité dans le secteur privé sud-africain s’est contractée fortement en mars dernier sous l’impact des coupures de l’électricité actuellement en vigueur à travers le pays, selon un rapport publié mercredi.
L’activité dans le secteur a ainsi reculé à 48,8 points en mars contre 50,2 points en février, d’après l’indice IHS Markit.
Les opérateurs imputent ce recul à une baisse importante des commandes en raison des opérations de délestage.
La compagnie sud-africaine de l’électricité (Eskom) a entamé depuis février dernier de larges opérations de coupure du courant, en raison des graves dysfonctionnements et défaillances dans sa capacité de production. Cette mesure a sapé la confiance des opérateurs économiques.
La compagnie, dont la dette s’élève à environ 30 milliards de dollars, se bat dans une grave crise financière.
Mardi, l’association sud-africaine des constructeurs automobile (NAAMSA) a tiré la sonnette d’alarme quant à l’impact du délestage sur cette industrie qui contribue à hauteur de 6,9 pc au Produit Intérieur Brut du pays et représente 30 pc de la production manufacturière et 13,9 pc du total des exportations.
WesBank, le plus important bailleur de fonds du secteur automobile sud-africain, avait indiqué que le délestage a entraîné une dégradation des ventes de voitures en février dernier.

Dans la même catégorie