MAP Basketball: la 4ème édition de la BAL le 24 mai à Kigali, avec la participation du FUS de Rabat ANP Morts dans des attaques à Tillaberi : Le front patriotique pour la souveraineté condamne fermement ces attaques MAP L’intégration économique, un pilier fondamental pour la promotion du développement en Afrique (M. Mezzour) ANP Le Ministre du Commerce et de l’Industrie visite plusieurs unités industrielles et commerciales de la Ville de Tahoua ANP Niamey : Le Président du CNSP reçoit l’Ambassadeur de Chine au Niger MAP Dakhla: Des ambassadeurs africains saluent la « crédibilité » et « l’audace » de l’Initiative Royale pour l’Atlantique Economie et finances / Société et Région MAP Le PAM appelle à une action urgente pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique australe MAP L’Angola cultive seulement 17% de ses terres arables (ministre) MAP Massacre de 2009 en Guinée: prison à vie requise contre l’ancien président Moussa Dadis Camara MAP Niger: sept soldats nigériens et « des dizaines » de terroristes tués près du Burkina Faso (officiel)

Burkina : «l’Appel de Manega» invite les populations à soutenir les déplacés


  5 Juillet      71        Société (45363),

 

Ouagadougou, le 4 juil. 2019 (AIB)- Le Comité d’Appel de Manega a interpellé jeudi, le peuple burkinabé et les bonnes volontés à soutenir les personnes fuyant les attaques terroristes.
«Nous appelons la communauté à sauver des vies de ces femmes, enfants mineurs, vieilles personnes qui sont sur les sites de détresse énorme que nous avons visités le mardi 2 juillet 2019 », a lancé le porte -parole de l’Appel de Manéga, Lokman Sawadogo.
Pour lui, la situation des déplacés de l’arrondissement n°9 de Ouagadougou tout comme de tous les déplacés sur le territoire, pose un problème de misère et c’est pourquoi «l’Appel de Manéga» invite les hommes de bonne volonté à une solidarité agissante à l’endroit de ces personnes en détresse.
M. Sawadogo qui s’exprimait jeudi à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse, a affirmé que sa structure ne peut pas rester indifférente face à ce problème humanitaire que vit le Burkina lié à la recrudescence des attaques terroristes depuis un certain temps.
Il a soutenu que cette situation peut être source de plusieurs maladies liées au manque d’hygiène telles que le choléra et le paludisme sur les sites d’hébergement.
Il a ajouté qu’avec les pluies, les risques d’épidémies sont très élevés avec la défécation à l’air libre et l’absence d’assainissement des lieux ainsi que le non accès à l’eau potable.
Lokman Sawadogo a par ailleurs, exhorté le gouvernement à consentir beaucoup d’efforts dans l’assistance des personnes en détresse par l’apport des besoins vitaux tels que la nourriture, les médicaments, la sécurité des sites, les abris etc.
’L’Appel de Manega’ qui a été lancé le 8 juin dernier, regroupe des personnalités de tous horizons, engagées à éviter «l’effondrement» du Burkina Faso, frappé depuis quatre ans par des attaques terroristes.
Au départ, le comité comptait 100 signataires et aujourd’hui le nombre a été porté à 200.

Dans la même catégorie