APS SENEGAL-AFFAIRES / La Directrice des Opérations de la BM et des hommes d’affaires suisses reçus par le Directeur général de l’APIX APS SENEGAL-TIC-SECURITE / Sécurité numérique : la DCSSI annonce un partenariat ”stratégique” avec Sentrust APS SENEGAL-CUTLURE / Foundiougne abrite le premier festival du ”cousinage à plaisanterie”, les 13 et 14 juillet ACP Ituri : parution de l’ouvrage «Ensemble nous pouvons » pour la cohésion dans la diversité ACP Équateur : Cri d’alarme pour la protection des forêts à Losanganya ACP Ecologie : la RDC élue à la présidence du Comité d’Ethique d’une fédération africaine ACP Kinshasa : 262 patients retenus pour la deuxième campagne des chirurgies gratuites de cataracte ACP Kinshasa : campagne de sensibilisation des parents d’élèves à la lutte contre la poliomyélite ACP RDC : 810 femmes bénéficiaires des soins gratuits contre la fistule obstétricale ACP Kinshasa: des cambistes sensibilisés sur l’instruction administrative organisant le secteur

Congo/Société: Les autorités concernées par la déclaration des conflits d’intérêts appelées à se conformer à cet acte


  23 Avril      16        Société (45418),

 

Brazzaville, 23 avril (ACI) – Le président de la haute autorité de lutte contre la corruption (Halc), M. Emmanuel Ollita Ondongo, a appelé, le 22 avril à Brazzaville, les autorités n’ayant pas encore déposé leurs dossiers de déclaration des conflits d’intérêts à se conformer à cet acte citoyen.

Il a lancé cet appel, lors du bilan à mi-parcours de l’opération de déclaration des conflits d’intérêt, lancée récemment. A cette occasion, il a indiqué que l’opération se déroule normalement, tout en déplorant les agendas des uns et des autres qui ralentissent le processus.

« Nous recevons déjà des ministres, les présidents des institutions, les directeurs de cabinet, directeurs généraux et départementaux. Il ne se pose aucun problème, les cadres du pays sont déjà informés », a dit M. Ollita Ondongo, satisfait du déroulement de l’opération.

Au troisième jour de cette opération, la Halc a déjà enregistré près de la moitié du nombre attendu. Trois cent autorités au moins sont attendues pour cet acte citoyen.

Parmi les cadres déjà enregistrés, figurent le secrétaire permanent du conseil consultatif et exécutif de la société civile, M. Cephas Germain Ewangui, la secrétaire permanente du conseil consultatif de la femme, Mme Antoinette Kebi, le président de la commission nationale d’auto évaluation du mécanisme africain d’évaluation par les pairs du Congo M. Alain Akouala.

L’opération de déclaration de conflits d’intérêts est l’une des exigences de la banque mondiale afin de valider le programme du gouvernement, a-t-on appris.

La Halc est en attente des plus hautes autorités du pays, notamment, les membres de la cour constitutionnelle, les magistrats, les présidents des deux chambres du parlement, le premier ministre et d’autres membres du gouvernement.

Cette première phase va se poursuivre jusqu’au 30 avril prochain, d’autres phases seront programmées, a précisé le président de la Halc.

Dans la même catégorie