MAP Eliminatoires Mondial Costa Rica (Dames/U20): le match Bénin-Maroc interrompu en raison des intempéries ANP Présidentielle de février 2021 au Niger : Mahamane Ousmane réclame toujours la victoire. GNA Shai-Osudoku Assembly inaugurates classroom project AIP L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale AIP Emmanuel Ahoutou prend fonction à la tête du Comité de privatisation AIP Le Trésor booste sa stratégie de mobilisation des recettes non fiscales AGP Guinée/Santé : Les regroupements et manifestations de masse autorisés à partir du lundi 27 septembre 2021 (ANSS) AGP Mamou-Coopération: Les nouvelles autorités de Mamou et celles de Kabala, ouvrent officiellement la frontière Guinéo-Sierra Leonaise AGP Guinée : La sage-femme Marie Condé revient sur les grandes lignes de la concertation de l’ONSFMG avec le CNRD GNA MTN donates GHC 100,000.00 to Otumfuo Education Fund

Gabon : Le Parc national de l’Ivindo patrimoine mondial de l’humanité


  29 Juillet      38        Environnement/Eaux/Forêts (3290),

   

 

Libreville, 29 Juillet (AGP) – Il s’agit du deuxième site du Gabon à être inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité, après le parc national de la Lopé en 2007.

La 44e session élargie du Comité du patrimoine mondial organisée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) en coopération avec le pays hôte, la Chine, a inscrit aujourd’hui mercredi le parc de l’Ivindo (centre-est) dans sa liste.

Le parc de l’Ivindo est situé au centre-est du Gabon. Il est traversé par l’équateur. Il abrite les chutes de Kongou ainsi que “Langoué Bai”, l’une des cinq clairières forestières les plus importantes d’Afrique, et au sein de laquelle l’on a trouvé la plus grande concentration de gorilles du Gabon.

Il s’agit du deuxième site du Gabon à être inscrit sur la liste de l’UNESCO, après le parc de la Lopé. Le parc national de la Lopé est un site protégé, inscrit depuis 2007 sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO sous le nom de “Écosystème et paysage culturel relique de Lopé-Okanda”. Il est qualifié de mixte car il est remarquable pour sa forêt ainsi que ses vestiges de cultures passées.

Cette reconnaissance du Parc national de l’Ivindo consacre les efforts du Gabon en matière de protection de la nature. Depuis 2002, le pays a sanctuarisé 11% de son territoire, en créant 13 parcs nationaux. Une liste complétée en 2017 avec la création de 20 parcs marins représentant 26% des eaux territoriales, soit 53 000 km².

Cette 44ème session élargie était présidée depuis Fuzhou par S.E. M. Tian Xuejun, vice-ministre de l’Éducation et président de la Commission nationale de la République populaire de Chine pour l’UNESCO.

Dans la même catégorie