APS SENEGAL-ECONOMIE-ENERGIE / Subventions à l’énergie: plus de 1800 milliards sur les trois dernières années (FMI) APS SENEGAL-SOCIETE / Madina Gounass : le ministre de l’Intérieur annonce des discussions pour dénouer la crise MAP Kenya: troisième journée de mobilisation contre le PLF 2024 MAP Sénégal: Ouverture d’une enquête sur les incidents survenus entre deux communautés religieuses dans le sud du pays (communiqué) APS SENEGAL-MEDIAS-PARTENARIAT / Une convention APS-RTS pour ”redynamiser l’échange de contenus” entre les deux médias APS SENEGAL-SANTE-POINT / Drépanocytose : 4900 enfants suivis à l’hôpital d’enfants Albert Royer de Fann (responsable) APS SENEGAL-MEDIAS-CINEMA / La RTS entame la diffusion d’une série de documentaires consacrés à des figures emblématiques du pays ANP FSSP: Plus de trois cents millions de contributions reçues ce 19 juin 2024 APS SENEGAL-ECONOMIE / La croissance économique projetée à plus de 10 % en 2025 (FMI) APS SENEGAL-ECONOMIE / Le Sénégal pourrait avoir accès à 230 milliards de FCFA vers la mi-juillet (FMI)

LA 39E EDITION DE LA FETE TRADITIONNELLE « OVAZU » CELEBREE A AMLAME


  4 Décembre      325        Société (45638),

 

Amlamé, le 4 déc. (ATOP) – Les peuples Akposso et Akébou des préfectures d’Amou, d’Akébou et de Wawa ont célébré le samedi 1er décembre à Amlamé, la 39e édition de leur fête traditionnelle «OVAZU» qui signifie en « Akposso » la récolte du fonio.

La manifestation s’est déroulée en présence du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, Kwadjo Fiatuwo Séssenou. Il avait à ses côtés l’ancien premier ministre Komlan Mally, des autorités administratives, religieuses, militaires et la population.

Plus qu’une fête, OVAZU est pour les peuples Akposso et Akébou une occasion de retrouvailles entre les filles et fils de la même communauté. C’est aussi un ressourcement, un rappel de la mémoire ancestrale en vue de valoriser les us et coutumes et de magnifier les valeurs et les œuvres des ancêtres.

Cette édition 2018 a commencé depuis le samedi 24 novembre par des manifestations socioculturelles et sportives. L’apothéose a été marquée par des coups de salive, le bourdonnement du tam-tam parlant « Atupkani », la sortie des guerriers du roi «  Assafo » suivie des libations et d’invocation des mânes des ancêtres ainsi que la dégustation du nouveau fonio « oyè » et le défilé des groupes folkloriques, chorales et fanfares.

C’était aussi l’occasion de primer les meilleurs élèves de l’année académique 2017-2018 et les meilleurs producteurs de fonio de l’Amou, l’Akébou et du Wawa. Ce geste qui a coûté plus d’un million de francs CFA a pour objectif d’encourager l’excellence en milieu scolaire et de faire la promotion de la culture du fonio en disparition en Akposso et Akébou.

Le ministre Sessenou a souligné que la célébration de OVAZU contribue à promouvoir et à rendre visible la diversité des expressions culturelles du pays et favorise le renforcement des liens sociaux des trois communautés.

Il a saisi l’occasion pour remercier le chef de l’Etat qui œuvre pour la sauvegarde de la paix, moteur du développement durable. M. Sessenou a, en outre relevé que le Togo s’est engagé dans le processus de l’élection des futurs députés puis invité les populations d’Amou, d’Akébou et de Wawa à se mobiliser pour sa réussite dans la non-violence.

Le président des chefs traditionnels d’Amou, Olukè Yakpo Agouma Doufa II et le président du comité d’organisation, Azakpo Kouma ont remercié le président de la République pour sa politique culturelle. Faisant l’historique de OVAZU, M. Azakpo a indiqué que « il s’agit d’une fête des moissons à l’occasion de laquelle les génies protecteurs terriens et responsables des champs et des récoltes sont honorés avec des libations dans les lieux (Idifiou, Hohoè, Atabouka…) en signe de reconnaissance pour avoir permis de bonnes récoltes ».

Rappelons que « OVAZU » s’organise d’une manière rotative entre trois préfectures (Amou-Akébou et Wawa).

Le rendez-vous est donc pris à Kougnohou pour l’édition 2019.

Dans la même catégorie