ACP La Norvège promet son appui au processus électoral en RDC ACP EPST : élaboration prochaine d’une « Feuille de route bilatérale Education » à Kinshasa ACP Tenue d’un séminaire à Bruxelles sur le processus électoral en RDC ACP SADC/RDC : les agresseurs appelés à cesser tout soutien aux groupes armés ACP RDC- Norvège : 23 millions de couronnes norvégiennes destinés aux jeunes congolais APS La manœuvre nationale « FERLO 2022 » a pris fin à Dodji APS Vers la construction à Bango d’un Centre de formation aux métiers du pétrole à vocation sous régionale (ministre) APS Le Sénégal et le Maroc, seules équipes africaines en huitièmes de finale APS Le Sénégal dispose de 910 milliards de m3 de réserves de gaz (ministre) MAP Onze blessés dans l’attaque d’une mosquée dans le sud du Nigeria

La CIE engagée aux côtés du gouvernement dans la transition énergétique


  29 Septembre      17        Economie (16527), Energie (243),

   

Abidjan, 29 sept 2022 (AIP)- Le Directeur général de la Compagnie ivoirienne de l’électricité (CIE), Ahmadou Bakayoko, a réitéré mercredi 28 septembre 2022, l’engagement de son groupe aux côtés du gouvernement pour la transition énergétique, lors du 3ème forum de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables à Abidjan.

M. Bakayoko a annoncé qu’à cet effet, la compagnie exploitera un ensemble de villages avec une production solaire. Il a expliqué que, pour la mise en œuvre du projet, la CIE a commencé à préempter avec le Centre des métiers de l’électricité (CME) pour la formation et son réseau pour promouvoir l’auto consommation avec des solutions efficientes, légales, règlementées et sécurisées.

Aussi, a-t-il ajouté que la compagnie, à travers sa filiale Smart Energy, soutient le développement de la production autonome au niveau du solaire et de la bio masse.

Pour le Directeur général, la production des énergies renouvelables en Côte d’Ivoire s’inscrit dans une vision de développement durable à travers le Plan d’action national des énergies renouvelables (PANER), l’adoption de modes de production et de consommation durable pour mettre les communautés dans des stratégies de croissance sombre en carbone.

Cette contribution des énergies renouvelables, a-t-il présenté, est nécessaire pour continuer à satisfaire la demande en électricité dont les prévisions de croissance annuelle évoluent de 10 à 12% avec la relance économique due à la reprise des activités dans l’ensemble des secteurs de l’économie ivoirienne après les effets de la COVID-19.

De même, dans le cadre de la vision énergétique, la compagnie d’électricité a hissé l’énergie énergétique au rang de ses priorités en tant que mécanisme efficient permettant d’économiser les ressources énergétiques, d’en assurer la conservation et d’en rationaliser la consommation des clients.

Elle s’est engagée depuis 2017, à travers son projet SMé, à mener des actions afin d’optimiser sa performance énergétique et donc réduire l’empreinte carbone de l’ensemble de ses activités.

Ce projet démarré avec les audits énergétiques sur un premier périmètre et a permis à la compagnie d’obtenir sa certification Iso 50001 qui atteste de sa gestion énergétique responsable et raisonnée, une première en Côte d’Ivoire.

«Nous accompagnons l’Etat de Côte d’Ivoire dans son ambition de maintenir et de renforcer son pôle énergétique régional. Cette ambition va prendre une nouvelle dimension avec la mise en œuvre progressive du West african power pool (WAPP) », a indiqué le DG Ahmadou Bakayoko.

Dans la même catégorie