AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

L’ANADER ouvre des réflexions sur le conseil agricole dans un contexte de changements climatiques au SIA 2023


  5 Mars      60        Agriculture (4222),

 

Abidjan, 5 mars 2023 (AIP)- L’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) a organisé un panel sur le thème « Le conseil agricole et rural pour une agriculture résiliente aux changements climatiques », lors de l’édition 2023 du salon international de l’agriculture de Paris (SIA), rapporte une note d’information transmise à l’AIP.

Ce panel a réuni, le 28 février 2023, des experts de différents horizons pour présenter des stratégies mises en place dans leurs pays respectifs afin d’accroitre les productions agricoles et garantir une sécurité alimentaire aux populations.

Au nombre des panélistes figuraient la directrice générale de l’Agence nationale du conseil agricole et rural (ANCAR) du Sénégal, Mme Mariama Dramé, le directeur administratif et financier à l’Agence pour le développement agricole (ADA) du Maroc, Dr Ariba Abdelhakim, le directeur régional Afrique du centre de la coopération internationale de recherche en agronomie pour le développement (CIRAD) de France, Dr Christian Cilas, et le directeur technique de l’ANADER, Hamadou Coulibaly. Les différents panélistes ont partagé les expériences en cours dans leurs pays afin d’impacter la productivité des exploitants ivoiriens.

À la fin, les experts ont convenu de ce que, pour « assurer la survie de l’humanité, il est nécessaire de rendre les systèmes agro-alimentaires plus durables et plus résilients au climat ».

Selon eux, Il y a donc une nécessité de s’adapter, mais aussi de faire la promotion de pratiques agricoles intelligentes face au climat.

Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, avant de clore le panel, a rappelé les initiatives prises par le gouvernement pour assurer aux Ivoiriens une sécurité alimentaire dans un contexte de changement climatique avec le planting de 10 millions d’arbres dans les plantations de cacao, tout en relevant les effets néfaste de la crise à travers le difficile accès aux intrants par la production d’intrants bio à partir de résidus de différents produits agricoles.

Dans la même catégorie