AGP Guinée/Coopération : « Je voudrais vous rassurer que nous n’avons aucune intention de garder le Pouvoir », dixit le Colonel Mamadi Doumbouya APS LANCEMENT D’UN PROGRAMME DE THÉÂTRE RADIOPHONIQUE SUR LA COVID-19 ET LA VACCINATION, LUNDI APS ELIMINATOIRES CAN 2022 : LES LIONNES S’IMPOSENT À MONROVIA APS LE DANTEC : ENVIRON 200 À 250 NOUVEAUX PATIENTS PAR AN À L’UNITÉ ONCOLOGIE DU SERVICE PÉDIATRIE (RESPONSABLE) APS SAINT-LOUIS : ÉVOLUTION SATISFAISANTE DES PROJETS DU PACASEN (COORDONNATEUR) GNA Fuel increments introduce significant cost burden on the average Ghanaian – ACEP GNA 2022 AWCON Qualifiers: Nigeria dumps Ghana’s chances of 2022 AWCON GNA Ghana holds Pre-COP26 meeting GNA Minority expresses concern over MMDCEs approval blues AGP Guinée: les nouvelles autorités du pays suppriment tous les barrages, à l’exception de ceux des frontières

Plaidoyer pour l’allocation des budgets nécessaires aux scientifiques africains


  9 Mai      131        Science (376), Société (36378),

   

Brazzaville, 09 Mai (ACI) – La présidente du Conseil scientifique de l’Institut de recherche pour le développement (Ird) de France, le Pr Francine Ntoumi, a appelé, le 8 mai à Brazzaville, les gouvernants africains à allouer des budgets nécessaires pour permettre aux scientifiques du continent de jouer pleinement leur rôle.

Au cours d’une interview exclusive accordée à l’Aci, elle a fait savoir que certaines problématiques sont spécifiques aux populations africaines, dont certaines maladies infectieuses, car la recherche scientifique inclut des domaines autres que la recherche biomédicale.

Parlant de son élection au poste de présidente dudit Conseil, elle s’est dite fière d’aider à porter les nouvelles ambitions de la gouvernance de cette structure qui sont liées, entre autres, à la multidisciplinarité, la transdisciplinarité ainsi qu’à la diversité des sujets, des équipes et des continents.

Aussi, Mme Ntoumi a exprimé le souhait de relever les défis ambitieux dudit Conseil, qui sont en phase avec son engagement dans la recherche pour le développement de la République du Congo, de la sous-région et du continent africain.

Evoquant les perspectives pour réussir son challenge à la tête de ce Conseil, elle a fait savoir qu’il y a un plan stratégique qui a été mis en place, raison pour laquelle il va falloir travailler davantage pour que cet ambitieux plan soit décliné en action qui puisse avoir un impact à long terme sur les populations et leur environnement.

Mme Ntoumi occupe plusieurs fonctions, parmi lesquelles la présidente de la Fondation congolaise pour la recherche médicale. Enseignante-chercheuse à la Faculté des sciences et techniques de l’Université Marien Ngouabi (Umng), elle fait partie du Comité scientifique interdisciplinaire et partenariat Covid-19 de l’Ird, a-t-on rappelé.

Dans la même catégorie