MAP Rwanda: les listes des candidats à la Présidentielle et aux législatives dévoilées ATOP Le plan de développement communal de la municipalité de kpélé 2 validé ATOP Assoli : tabaski / des sachets de viande distribue à 1260 démunis AIP Un nouveau corridor logistique Europe-Afrique bientôt ouvert pour offrir des opportunités commerciales aux entreprises ivoiriennes AIP La MUGEF-CI et les directeurs des établissements publics hospitaliers s’accordent pour une meilleure prise en charge des mutualistes ANP Niamey : Le lendemain de la fête de Tabaski ou jour du partage et de solidarité entre les musulmans MAP L’UA condamne fermement les attaques de civils par les ADF à Béni et Lubéro dans la Province du Nord Kivu en RDC APS Les Sénégalais invités à maintenir les villes et les campagnes propres APS L’ambassadeur du Maroc au Sénégal salue le message de paix du chef de l’Etat APS Le Président Bassirou Diomaye Faye se réjouit du climat de paix et de concorde

Sissili /Droits fondamentaux: Un centre sensibilise la commune de Léo


  10 Juin      40        Société (45616),

 

Léo, (AIB)- Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) avec l’appui de ses partenaires a initié le mardi 06 juin 2023 à Léo, une caravane d’information et de sensibilisation des populations de la province de la Sissili sur les droits et l’accès à la justice.

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers a initié le mardi 6 juin 2023 à Léo, une caravane juridique d’information et de sensibilisation des populations urbaines, rurales et périurbaines de la commune de Léo.

Cette sensibilisation porte sur les droits humains, les droits et devoirs du citoyen, l’accès à la justice et les procédures à suivre, en cas de violation des droits.

Le CGD, par son initiative veut apporter sa contribution au renforcement de l’Etat de droit, de promotion de la participation citoyenne et des droits humains au Burkina Faso.

Selon les organisateurs, l’objectif visé à travers cette caravane consiste à fournir une assistance juridique gratuite et sensibiliser la population sur les droits fondamentaux et l’accès à la justice.

Les participants, issus de toutes les couches socio professionnelles de la commune de Léo ont eu droit à des communications.

La première communication présentée par le procureur près le Tribunal de grande instance de Léo, Aboubacary Hié est portée sur les droits fondamentaux, en matière de justice, les procédures d’accès à la justice et les actes juridiques (pièces d’identité, acte de naissance, casier judiciaire etc.).

La deuxième, présentée par le président de la délégation spéciale de la commune de Léo, Kassoum Koalaga et ses collaborateurs s’est focalisée sur l’importance du civisme et l’engagement communautaire, la participation citoyenne, la redevabilité, la question foncière et les conflits.

Le directeur régional des droits humain du Centre-ouest, Léon Yaknaba, dans son exposé a aussi abordé la notion des droits humains.

Il a également fait cas de l’existence de plusieurs instruments nationaux et internationaux tels que la déclaration universelle des droits de l’homme et la constitution du Burkina Faso.

Les dangers liés à la violation de ces droits et surtout la nécessité de les respecter, en vue de préserver la dignité humaine ont été par ailleurs évoqués par M. Yaknaba.

Les participants ont été édifiés et ouillés, à travers les différentes thématiques développées par le procureur, Aboubacary Hié, le président de la délégation spéciale de Léo, Kassoum Koalaga, le directeur régional des droits humains du centre-ouest, Léon Yaknaba et leurs collaborateurs.

Les différentes communautés ont reçu des conseils spécifiques, en lien avec les objectifs poursuivis par la caravane juridique, à travers les experts de la protection des droits fondamentaux.

Dans la même catégorie