APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Vers la numérisation de la Sopeco par la mise en exploitation de l’épargne digitale Nova


  30 Mars      139        Technologie (1104),

 

Brazzaville, 30 Mars (ACI) – Le Président directeur général de la société Atdxt, M. Gournatan Saravana Murty, et la directrice générale de la Société des postes et de l’épargne du Congo (Sopeco), Mme Ludovique Mbossa Mabwere, ont signé, le 29 mars à Brazzaville, une convention pour la digitalisation de la Sopeco, par la mise en exploitation de l’épargne digitale Nova, en vue d’offrir des services financiers digitaux à la population.

Signée en présence du ministre en charge de l’Economie numérique, M. Léon Juste Ibombo, cette convention va permettre aux deux parties de travailler ensemble pour relever le secteur épargne de cette société avec une nouvelle appellation épargne numérique, afin que celle-ci s’arrime également aux nouvelles technologies et rehausser ainsi l’économie du pays.

Ces services financiers digitaux vont participer à l’inclusion financière, sociale, numérique et économique des citoyens, a dit la directrice générale de la Sopeco.
Selon elle, il s’agira d’accompagner les personnes et entités, particulièrement les micros, petites et moyennes entreprises, pour lesquelles l’accès aux produits financiers reste encore un parcours du combattant.

Poursuivant son propos, Mme Mbossa Mabwere a signifié que l’ambition de sa structure est de vulgariser ces produits inclusifs, allant de l’épargne digitale et du wallet au micro crédit à terme, grâce à une plateforme numérique et au téléphone. Cela, pour permettre à la femme commerçante de pouvoir acheter la marchandise, sans pour autant avoir des fonds disponibles, et la revendre en générant de nouveaux revenus, afin de pérenniser son affaire.

Ainsi, elle a remercié son partenaire, la société Atdxt, experte dans le domaine des infrastructures et de la transformation numérique, en particulier dans les pays en développement. Aussi, elle a appelé les responsables de cette entreprise à croire en la Sopeco et en sa capacité à se renouveler, en vue de répondre aux nouvelles attentes des populations désireuses d’avoir des services rapides, de qualité, disponibles en tout lieu et en tout temps, via son smartphone.

De l’avis du ministre en charge de l’Economie numérique, le partenariat entre la Sopeco et Atdxt va élargir l’écosystème numérique en offrant au public des services d’épargne digitaux modernes par le biais de la plateforme Nova digitale.

Par ailleurs, M. Ibombo a fait savoir que ce protocole fixe les principes de base pour la numérisation de la poste, qui contiennent des dispositions claires d’un partenariat mutuellement avantageux en termes de transfert de compétences et d’exploitation d’un sous-secteur de l’épargne par des moyens digitaux innovants.

La société Atdxt spécialisé dans la digitalisation est basée à Dubaï. Elle est installée dans plusieurs pays parmi lesquels, l’Inde, l’Angleterre, les États-Unis et la République démocratique du Congo (RDC).

Dans la même catégorie