MAP L’ambassadeur d’Australie au Maroc appelle à explorer les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays APS UN ROMAN ÉPISTOLAIRE SUR LES ‘’DÉRIVES’’ DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE APS LE PGIIS POUR « UNE BONNE CONNAISSANCE DES RISQUES D’INONDATIONS » (COORDONNATEUR) APS KOLDA : FIN D’UNE SESSION DE FORMATION SUR LE MAINTIEN DES OUVRAGES DU PROMOVILLES APS COVID-19 : LE PAISD OFFRE DU MATÉRIEL DE PROTECTION AU CRGE DE TAMBACOUNDA APS TAMBACOUNDA : 436 CARTES D’ÉGALITÉ DES CHANCES DISTRIBUÉES APS AUCUN JOUEUR DE PLATINUM NE PARTICIPE AU CHAN 2020 (ATTACHÉ DE PRESSE) APS LA COVID-19 IMPOSE LE TÉLÉTRAVAIL ET LE WEBINAIRE AUX ENTREPRISES APS FOOTBALL : ALIOUNE BADARA BALDÉ SIGNE UN CONTRAT DE QUATRE ANS ET DEMI AVEC LE FEYENOORD GNA Adherence to COVID-19 protocols in schools impressive – GES

Appel du ministre provincial de l’Agriculture aux investisseurs du secteur agricole


  13 Janvier      13        Agriculture (1831),

   

Kinshasa, 13 janvier 2021 (ACP)– Le ministre provincial de Kinshasa en charge de l’Agriculture, Kanza Nékongo, a appelé les investisseurs du secteur agricole, à saisir les opportunités qu’offre le forum agricole internationale de Kinshasa pour développer des relations d’affaires avec  l’autorité urbaine.

 

Il a lancé cet appel mardi, dans son intervention au forum agricole international de Kinshasa, axé sur les opportunités de la capitale dans le  secteur agricole, précisant que cette foire  constitue un forum, un cadre d’hinterland de la ville capitale qui présente des atouts pour développer des filières agricoles,  en raison de sa main-d’œuvre abondante, de son climat, de son hydrographie et surtout de la diversité de type des sols  permettant la pratique de différentes cultures.

 

Il a fait noter que la production légumière est répandue à Kinshasa, où sont implantées des exploitations familiales de petite taille, se développant dans le Pool Malebo et dans d’autres marais de l’hinterland de Kinshasa.

 

  1. Kanza a révélé qu’en ce qui concerne les cultures vivrières, les principales cultures cultivées dans la ville sont le manioc, le maïs, la patate douce et le niébé. Les exploitations pour cette catégorie sont généralement de type familial, indiquant que le riz se développe dans le marais du Pool Malebo, tandis que les autres produits sont cultivés au Plateau des Bateke.

 

Quant à la sécurisation des sites agricoles, il a révélé que l’autorité urbaine de la ville procède actuellement au mesurage et au  bornage des périmètres des sites agricoles afin de les couvrir des titres appropriés.

 

Le ministre provincial de Kinshasa  a insisté sur le travail qui est en train d’être fait afin d’établir la cartographie des  sites, avant de parler des arrêtés de mise à disposition des terres dévolues à l’agriculture, ajoutant que près de 80% de la superficie de la ville de Kinshasa est propice à l’activité agricole.

Dans la même catégorie