MAP Côte d’Ivoire: le gouvernement examinera l’octroi à l’opposition d’un poste de vice-président à la Commission électorale MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : 7 morts dans des heurts près d’Abidjan MAP Nigeria: des hommes armés tuent 20 villageois dans le nord-ouest AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le PM Hamed Bakayoko échange avec les ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Dialogue politique: Le gouvernement accède à la demande de restructuration de la CEI formulée par l’opposition AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Anoblé explique les enjeux de la candidature de Ouattara aux chefs de communautés de San-Pédro AGP Media/Obsèques feu Ben Daouda Sylla : L’ex-directeur général de l’AGP a regagné sa dernière demeure à Conakry. AGP Labé/ Présidentielle 2020 : les activités toujours paralysées et des blessés enregistrés à l’hôpital régional. APS LE DG DE L’ISRA DÉPLORE LES PERTES OCCASIONNÉES PAR LES BIO AGRESSEURS APS ADOPTION D’UNE SÉRIE DE DÉCRETS RELATIFS AUX ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES ET GAZIÈRES

Côte d’Ivoire-AIP/ Le proviseur du lycée Nana Adepra de Bettié expose les difficultés de son établissement


  21 Septembre      7        Non classé (215),

   

Abidjan, 21 sept 2020 (AIP) – Le proviseur du lycée Nana Adepra de Bettié, Tano Kouassi, a exposé les difficultés auxquelles est confronté son établissement en vue d’un soutien des autorités et des cadres de la région.

Il s’agit d’abord, du bas taux enregistré au baccalauréat session 2020 soit 10,81% en série D et 34,04% en série A2. Pour le proviseur, cela est dû au fait que les candidats de Bettié se déplacent jusqu’à Abengourou pour composer.

« Nos élèves ne sont pas nuls. Ils composent dans des conditions extrêmement difficiles », a expliqué M. Tano, le jeudi 17 septembre 2020, lors d’une assemblée générale du comité de gestion (COGES) tenue à l’esplanade de la sous-préfecture de Bettié.

Il a relevé, par la suite, le manque de personnel d’encadrement. Pour 1700 élèves, il n’y a qu’un seul professeur d’éducation physique et sportif. A cela s’ajoute, a-t-il poursuivi, le manque d’infrastructures notamment, l’insuffisance les salles de classes, de matériel informatique et surtout l’absence de la clôture de l’établissement.

Saisissant cette occasion, le proviseur appelle les autorités compétentes et surtout les cadres de la région à une implication effective, afin que le lycée soit érigé en centre annexe de baccalauréat. Le proviseur a souhaité que tous les problèmes évoqués soient résolus pour que les apprenants travaillent dans des conditions adéquates.

Dans la même catégorie