APS MOUSSA BALDÉ : ’’LE MAER TABLE SUR 4 MILLIONS DE TONNES DE CÉRÉALES L’ANNÉE PROCHAINE’’ APS SIGNATURE DE PROTOCOLES D’ACCORD POUR RENFORCER LA COOPÉRATION GNA Christians advised not to be complacent about Covid-19 MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results

Côte d’Ivoire-AIP/ Les professionnels de la communication publicitaire s’approprient la nouvelle loi


  8 Décembre      13        Médias (1565),

   

Abidjan, 08 déc 2020 (AIP)- Les professionnels de la communication publicitaire, réunis en atelier, lundi 7 décembre 2020, à Abidjan, se sont davantage imprégnés de la nouvelle loi portant régime juridique de la communication publicitaire, afin de se l’approprier dans un contexte marqué par « une anarchie dans le secteur de l’affichage et la problématique de la régulation des messages publicitaires diffusés sur les nouveaux supports numériques »

« En initiant le présent atelier, mon département a pour objectif de vous présenter le texte majeur devant désormais régir le secteur de la communication publicitaire, quel qu’en soit le support, afin de vous permettre d’échanger, de comprendre et de vous approprier les composantes de la loi », a expliqué le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré, à l’ouverture des travaux.

Cette nouvelle loi constitue « une boussole » devant servir à encadrer toutes les initiatives tant publiques que privées, pour assurer un « développement harmonieux » du secteur de la publicité, a-t-il ajouté, soulignant qu’elle permet de donner une « dynamique certaine » à ce secteur, et « met en conformité nos textes avec la réglementation internationale relative à la publicité de certains produits (alcool, tabac, etc.) ».

Pour le ministre Touré, l’application de cette loi permettra de doter le secteur d’une « véritable autorité administrative indépendante ayant tous les pouvoirs pour conduire l’ambitieux travail d’assainissement qui a débuté il y a une année ».

Plusieurs facteurs ont concouru à l’adoption de cette nouvelle loi de juin 2020, notamment l’ouverture de l’espace audiovisuel, les mutations techniques et technologiques survenues du fait du numérique, l’apparition de nouveaux métiers de la communication publicitaire et l’absence de personnalité juridique de la CSP.

Il existe en Côte d’Ivoire plus d’une vingtaine de textes qui régissent le secteur publicitaire mais, c’est la première fois que le pays se dote d’un texte législatif adapté à l’exercice de la communication publicitaire, avait relevé le ministre de la Communication et des Médias devant les Sénateurs, courant juin 2020.

Dans la même catégorie