AGP Guinée/Championnat ligue1 : Le Horoya respire devant la SAG, le Fello Star renoue avec la victoire face aux Eléphants de Coléah et l’AS Kaloum battue par l’ASFAG AGP Kindia-Société : Un mort et plus de 600 millions GNF emportés dans conflit domanial à Friguiagbé AGP Kérouané-Education : Le district de Gboodou doté d’une école primaire moderne AGP Guinée-Accident de la circulation : Une cause de mortalité non négligeable ! GNA Assin North and Adansi South DISECs move to maintain peace GNA Ghana Mission in Washington, others donate $59,850 to COVID-19 Fund GNA Orange Support Centre will address SGBV issues in Ghana – UNFPA APS LE JARAAF S’ENGAGE À PAYER LA CAUTION POUR LAMINE DIACK ‘’D’ICI UNE QUINZAINE DE JOURS’’ (PRÉSIDENT) AGP Boké-Ramadan: La Fondation AMA offre des vivres à la population de la Commune Urbaine ANP La Ville de Niamey baptise deux places publiques des noms de Mounkaila Sakoira et Cheick Chaibou Ali

Economie : Le Niger connaitra une croissance de 5,1 en 2021 (Banque Mondiale)


  7 Janvier      22        Economie (11670),

   

Niamey, 7 jan. (ANP)- Les projections pour l’économie du Niger au cours de l’année 2021 sont porteuses d’espoir, selon la Banque Mondiale.

Le Niger connaitrait une croissance de 5,1% durant l’année en cours selon la Banque Mondiale, qui prévoit en moyenne une croissance de 2,7 % pour l’ensemble des pays de l’Afrique subsaharienne.

Selon les projections de l’institution financière internationale, l’Afrique subsaharienne devrait, dans son ensemble, enregistrer un redressement modéré en 2021, après avoir connu en 2020 une contraction de son économie à hauteur de 3,7 % à la suite des perturbations de l’activité économique provoquées par la pandémie du COVID-19 et les mesures de confinement qui s’en sont suivies.

Le Niger avec une croissance prévue de 5,1% en 2021 est assez appréciable.

Seuls le Kenya (6,9) ; le Botswana (5,7) ; le Cap vert, la Côte d’Ivoire et la Guinée (pour qui la Banque prévoit une croissance de 5,5%), et le Maurice (avec une croissance prévue de 5,3%), connaitront de performances plus soutenues que celle du Niger en Afrique Subsaharienne.

Selon les projections, la croissance économique du Niger dépassera alors celle de son voisin du sud, le Bénin (5,0%) et de loin celle de la première puissance économique et démographique du continent, à savoir le Nigeria (1,1%).

La politique économique du Niger est incluse dans le programme de la ‘’Renaissance du Niger’’ du Président de la République, Issoufou Mahamadou, qui est à la fin de son deuxième mandat constitutionnel.

Selon le gouvernement, durant les 10 ans de mise en œuvre du Programme de Renaissance (2011- 2021), la situation économique a été marquée par une croissance moyenne de 5,8%. Cette dernière aurait atteint 6,4% n’eut été l’impact négatif de la pandémie de la COVID-19.

Dans la même catégorie