GNA Hungary University opens recruitment agency in Ghana GNA President Akufo-Addo opens 59th ECOWAS Ordinary Summit in Accra today AMI L’élection de la Mauritanie membre de la FAO représentant du Groupe africain reflète les efforts du pays dans le domaine agricole APS UN PROGRAMME CIBLE 5000 JEUNES SORTIS DU SYSTÈME SCOLAIRE APS LE DIALOGUE ENTRE LES JUGES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES PASSÉ À LA LOUPE APS ACCÈS DES FEMMES À LA JUSTICE : UN RESPONSABLE DE L’AJS PRÉCONISE UN CADRE DE CONCERTATION APS DIOURBEL : VERS LA RÉALISATION D’UNE HUILERIE À TOCKY GARE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de digitalisation de la collecte des taxes municipales de la ville de Bouaké officiellement lancé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet sur l’auto-emploi des handicapés présenté aux responsables des organisations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Premier ministre fait ses civilités au nouveau Cheick Ousmane Diakité

Gabon/Covid-19 : «Je ne reculerai devant aucune décision pour protéger les Gabonais (es), en particulier sur le plan de la santé» (Ali Bongo Ondimba)


  20 Octobre      32        Santé (10740),

   

Libreville, 20 Octobre (AGP) – Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a réaffirmé ce mardi 20 octobre à Libreville sa détermination à protéger les populations notamment au niveau sanitaire. C’est ce qui ressort de l’audience qu’il a accordée au Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, qu’accompagnait le ministre de la Santé, Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

Au cours de cette rencontre, le président de la République et les deux membres du Gouvernement ont fait le point sur la situation épidémiologique du pays caractérisée actuellement par une tendance baissière. Ils se sont également entretenus sur les mesures d’assouplissement de l’état d’urgence sanitaire en place depuis l’arrivée de la pandémie au Gabon en mars dernier.

«Je ne reculerai devant aucune décision pour protéger les Gabonais (es), en particulier sur le plan de la santé», a écrit le chef de l’Etat sur sa page Facebook.

Ajoutant que «Ma ligne d’action est claire : priorité est donnée à la protection sanitaire des populations afin que le maximum de vies soient épargnées; puis au retour progressif au cours normal de nos vies en privilégiant les activités économiques et sociales les plus essentielles».

Selon un communiqué de la présidence parvenu à l’AGP, la rencontre a également été l’occasion pour le Premier ministre de présenter au chef de l’Etat, le dispositif de contrôle mis en place pour veiller au respect des différentes mesures par les populations ainsi que les différentes sanctions qui sont prévues par la loi en cas de non-respect.

En conclusion, Ali Bongo Ondimba a instruit le gouvernement de mettre en œuvre toutes les dispositions nécessaires en vue d’assurer une meilleure protection sécuritaire et sanitaire aux populations d’une part, et d’autre part, d’œuvrer à la reprise progressive des activités économiques et sociales les plus essentielles.

Cette audience se tient quelques jours après l’allègement des mesures restrictives par le Gouvernement, au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi 16 octobre dernier. Un allègement qui n’a pas été bien accueilli par une catégorie des gabonais notamment en ce qui concerne l’ouverture des lieux de culte avec 30 personnes par séance, la présentation du test Covid-19 négatif pour accéder aux lieux privés et publics tels que les restaurants, le paiement du test de dépistage à 5000 francs CFA sur tous les sites agréés.

Rappelons qu’à ce jour, le Gabon compte 8884 cas testés positifs pour 8452 guérisons et 54 décès. Ce qui fait de lui aujourd’hui, un modèle en matière de lutte contre la pandémie de la Covid-19 en Afrique centrale.

Dans la même catégorie