APS LES COURS EN PRÉSENTIEL SUSPENDUS DANS LES UNIVERSITÉS POUR UNE SEMAINE AIP Législatives 2021: Le candidat RHDP félicite celui du PDCI-RDA à Daoukro AIP Législatives 2021: Le RHDP gagne trois sièges sur quatre à Aboisso et à Tiapoum ANP L’édition 2021 de la Journée Internationale de la Femme célébrée autour du « Leadership féminin dans un contexte de COVID-19 ANP Situation sociopolitique au Sénégal : La Commission de la CEDEAO appelle toutes les parties prenantes au calme et à la retenue ANP Violences post-électorales au Niger : La coalition « Bazoum 2021 » appelle à la préservation de la quiétude sociale APS LE COVID-19 DOIT AMENER A REPENSER LA PLACE DE LA FEMME, SELON UNE SPÉCIALISTE DU GENRE APS LA GENDARMERIE MET EN GARDE CONTRE LE PILLAGE DE SES CASERNES APS LES IBADOU RAHMANE LANCENT UN APPEL À LA RETENUE APS ALIOUNE BADARA CISSÉ À MACKY SALL : ‘’C’EST VOTRE VOIX QUE LE PEUPLE VEUT ENTENDRE’’

Gabon/Environnement: Le projet «Energie solaire pour les maternités de brousse en Afrique» présenté à Liliane Massala


  15 Janvier      23        Environnement/Eaux/Forêts (2582),

   

Libreville, 15 Janvier (AGP) – Ségolène Royal, Présidente de l’Association «Désirs d’Avenir pour la Planète» a présenté, le mercredi 13 janvier dernier à Paris, le projet d’installation de l’énergie solaire dans 100 maternités de brousse en Afrique à Liliane Massala, Ambassadeur Haut Représentant du Gabon en France, Représentant permanent du Gabon auprès de l’OIF.

L’ancien ministre français de l’Economie est venue esquisser les actions et les projets qui structurent aujourd’hui son association dont une partie de ses chantiers sont dirigés vers le continent africain, à partir notamment du réseau de l’association des femmes élues d’Afrique.

Il s’agit d’apporter l’énergie solaire aux maternités afin que les femmes n’accouchent plus dans l’obscurité ou dans des zones rurales éloignées de tout réseau d’éclairage. Ainsi, s’est-elle lancée dans la sélection des maternités de brousse qui pourront bénéficier d’installation solaire dans la période 2021/2022, en visant l’objectif de 100 maternités de brousse sur trois ans.

Au total, à ce jour, une vingtaine de maternités ont été réalisées en Afrique, notamment en Casamance (Sénégal), Togo et au Cameroun. Cette prise de position est également la traduction par les actes du «Manifeste pour la Justice Climatique» écrit dans la foulée de la Cop 21.

En réponse, à cette riche présentation, Madame l’Ambassadeur a exposé les ambitions et les actions du Gabon dans le domaine du changement climatique.

Tout en invitant l’Association «Désirs d’Avenir pour la Planète» à faire profiter ses actions au Gabon, Liliane Massale a-t-elle aussi sollicité un accompagnement dans l’encadrement des étudiants gabonais inscrits dans les filières environnementales. A cette demande, Madame Ségolène Royal, qui intervient en qualité de Chargée de cours à Sciences Pô Paris, a donné son accord. Les modules et les horaires seront précisés dans un court délai. La rencontre a pris fin avec la séance dédicace des ouvrages de l’auteur.

Pour rappel, le Gabon est l’un des pays au couvert forestier le plus important au monde représentant 88% du territoire. C’est dans ce contexte que le pays a consacré 13 parcs nationaux sur 11% du territoire national. Avec la naissance de l’AGEOS et du Plan Climat, les plus hautes autorités Gabonaises, en tête desquelles le président de la République, Ali Bongo Ondimba, entendent hisser le Gabon au rang de leader en Afrique subsaharienne dans la défense de la préservation des écosystèmes, et globalement de la question environnementale afin d’assurer un développement durable.

Dans la même catégorie