GNA IGP commissions elevated Effutu Police Station AGP Guinée- Assemblée Nationale : Le ministre du Budget présente le projet de loi de finances 2021 GNA Western Region records 78 deaths through road crashes GNA CoST brings transparency, accountability into procurement GNA Former President Mahama pays courtesy call on Yaa Naa MAP El Guerguarat : Le Président ivoirien assure SM le Roi de la solidarité et du plein soutien de son pays aux initiatives du Souverain ACAP Clôture à Bangui des travaux de l’atelier des professionnels des médias contre les désinformations en période électorale ACAP Lancement de la campagne des 16 jours d’activisme AIP Côte d’Ivoire/Des femmes fières d’exercer le métier de pompiers civils AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’écrivain Camara Nangala exhorte les élèves à la lecture

Inter/ L’ONU appelle à régler tout contentieux électoral sans violence en Guinée


  26 Octobre      12        Politique (13057),

   

Abidjan, 26 oct 2020 (AIP)- Dans une déclaration publiée par son porte-parole, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, en prenant note samedi de la proclamation des résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de l’élection présidentielle en Guinée, a réitéré son appel à tous les acteurs à s’abstenir de toute violence.

M. Guterres a lancé un appel particulier au Président de la République de Guinée, Alpha Condé, et au chef de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, de « persuader leurs sympathisants de mettre immédiatement fin à la violence et d’entamer un dialogue constructif pour trouver une solution pacifique à la crise post-électorale ».

«  Le Secrétaire général exhorte également les leaders d’opinion et la presse à mettre un terme à tous discours incendiaires et appels à la dissension d’inspiration ethniciste », précise la déclaration, en condamnant fermement les violences survenues au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre.

Selon les médias, ces violences qui ont éclaté à la suite du scrutin de dimanche dernier ont fait au moins 10 morts. Outre le Président sortant, Alpha Condé, qui se représentait, et son principal adversaire, Cellou Dalein Diallo, qui s’est déclaré vainqueur, dix candidats se disputaient les votes des Guinéens.

L’Organisation des Nations Unies se tient prête à accompagner un processus de dialogue visant à un règlement rapide et pacifique de la crise post-électorale en Guinée, souligne enfin la déclaration du porte-parole du Secrétaire général.

(AIP)

Dans la même catégorie