ANP Lancement des travaux de construction de la cimenterie de Kao : Concrétisation d’un projet longtemps attendu ! APS LES CHANTIERS DE L’OMVG RÉALISÉS À 95 % À KAOLACK (SG) APS MATAR BÂ PARTICIPE À UN SOMMET INTERNATIONAL SUR LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE GNA UN 75th Anniversary: Time for sober reflection GNA CODEO launches training programme for regional coordinators GNA Driver jailed 30 years for robbery AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Des organismes internationaux appellent à des élections apaisées en Afrique de l’ouest (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plusieurs blessés et un mort dans des heurts entre manifestants et forces de l’ordre à Bonoua AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Un seul cas enregistré ce lundi 19 octobre ANGOP Angola: João Lourenço recebe mensagem de Ali Bongo sobre a CEEAC

LA COVID-19 RAPPELLE L’URGENCE DE POLITIQUES D’ACCÈS À L’EAU ET À L’HYGIÈNE (OFFICIEL)


  15 Octobre      12        Environnement/Eaux/Forêts (2156),

   

Dakar, 15 oct (APS) – La pandémie de la Covid-19 rappelle l’urgence de mener des politiques d’accès à l’eau et à l’hygiène, notamment dans les pays en développement, a indiqué Abdoulaye Sène, Secrétaire exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau.
’’L’actualité de la pandémie de la Covid-19 rappelle, encore une fois, l’urgence de mener des politiques d’accès à l’eau et à l’hygiène, notamment dans les pays en développement où la faiblesse des systèmes d’approvisionnement en eau et d’accès aux services sociaux de base remet en cause toutes les stratégies de prévention, d’adaptation et de résilience’’, a-t-il soutenu dans une contribution dont l’APS a reçu copie.
M. Sène intervenait à l’occasion de la Journée mondiale du lavage des mains, un évènement visant à sensibiliser les populations sur l’importance de procéder régulièrement au geste de lavage des mains.

Selon l’ancien président du Conseil régional de Fatick, ’’l’édition de cette année aura une résonnance particulière en raison de la pandémie de la Covid-19 qui a permis de mieux faire prendre conscience de l’impact positif de l’hygiène des mains dans la lutte contre la propagation du virus’’.

Il a estimé que le lavage des mains avec du savon est, en effet, l’un des principaux gestes barrières pour vaincre la Covid-19. ’’Ce geste simple et efficace n’est malheureusement pas à la portée de tous’’, a-t-il regretté.

Sène a en outre rappelé que l’accès à l’eau est essentiel à la réalisation des droits humains et à l’amélioration de la qualité de vie des populations. ’’L’eau joue un rôle clé dans la causalité, la transmission et la prévention de nombreuses maladies, tout en restant essentielle à la santé et au maintien des écosystèmes’’, a t-il soulgné.
La pandémie ’’nous rappelle également le long chemin qui nous sépare encore de l’atteinte de l’accès universel à l’eau, une des cibles majeures des ODD, en 2030’’, a t-il fait part.

Le processus préparatoire du 9ème Forum mondial de l’eau, prévu à Dakar, en 2021, se déroule dans ce contexte particulier de crise sanitaire, a noté M. Sène.

Il a signalé qu’à cet égard, l’agenda du Forum prévoit d’intégrer les nouveaux enjeux et défis que pose la pandémie, mais également, les leçons apprises, notamment dans la mise en œuvre de politiques hardies d’eau et d’assainissement au bénéfice des populations.

Abdoulaye Sène a expliqué qu’il s’agira d’un processus inclusif décloisonné multi-acteurs avec l’ensemble des parties prenantes, qui interviennent dans les groupes de travail structurés autour des quatre priorités ’’Sécurité de l’Eau et de l’Assainissement’’, ’’Coopération’’, ’’Eau et développement rural’’ et ’’Outils et moyens’’.
A cela s’ajoute un sommet des chefs d’Etat, de gouvernement et des grandes institutions internationales, pour lancer un message et une initiative politiques historiques, en vue de catalyser les actions notamment, pour la réalisation rapide de l’accès universel à l’eau et à l’assainissement.
Selon Abdoulaye Sène, ’’la mise en œuvre de l’Initiative Dakar 2021 qui vise, durant la phase préparatoire, à sélectionner des projets pertinents innovants, reproductibles, produisant des résultats à court terme, à impact durable autour des priorités du Forum’’.
’’En définitive, la pandémie de la Covid-19 conforte l’urgence de mobiliser la communauté internationale, dans toute sa diversité et à tous les niveaux, pour faire du Forum mondial de Dakar 2021, un Forum des réponses afin que l’eau soit disponible partout et pour tous en vue de lutter contre les pandémies présentes et prévenir celles du futur’’ a-t-il conclu.

Dans la même catégorie