MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé MAP Le Canada s’engage à accroître sa participation au développement du Sahel MAP L’ONU appelle à une action immédiate pour inverser la situation dans la région centrale du Sahel MAP Mysk Marrakech lance la commercialisation de son nouveau projet de luxe MAP Sahel central : l’accès humanitaire est compromis par l’insécurité (PAM)

L’Afrique du Sud envisage de privatiser certaines lignes ferroviaires


  18 Octobre      11        Economie (10028),

   

Johannesburg, 18/10/2020 -(MAP) – L’Afrique du Sud envisage de privatiser certaines des principales lignes ferroviaires du pays en vue d’améliorer l’accès aux transports pour des millions de Sud-Africains, ont rapporté dimanche des médias locaux.

Cette décision, qui fait partie du nouveau plan de relance économique du Président Cyril Ramaphosa, concernera principalement les lignes ferroviaires des provinces de Gauteng (Johannesburg et Pretoria) et du Cap occidental (Le Cap).

«L’accès des investisseurs privés au réseau ferroviaire est exactement ce que nous demandons depuis des années», a souligné le directeur général de l’Association sud-africaine des chemins de fer, Mesela Nhlapo.

Les lignes ferroviaires sont rarement privatisées en Afrique du Sud et quand c’est le cas, cette privatisation se fait par le biais d’un partenariat public-privé où le gouvernement est responsable de la sécurité et de l’entretien des lignes, a précisé Nhlapo.

Les entreprises publiques sud-africaines, dont le nombre s’élève à environ 300, sont devenues un lourd fardeau pour le gouvernement qui doit les renflouer régulièrement pour les maintenir à flot.

Dans la même catégorie