AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes APS LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA CÉLÉBRÉE AU MONUMENT DE LA RENAISSANCE

Le Canada s’engage à accroître sa participation au développement du Sahel


  21 Octobre      13        Diplomatie (856),

   

Ottawa, 20/10/2020 (MAP) – L’exécutif canadien a affirmé, mardi, son engagement à accroître sa participation au développement du Sahel, se disant « préoccupé » par la détérioration de la situation sécuritaire dans la région.

« Le Canada est profondément préoccupé par la détérioration de la situation de sécurité au Sahel et est déterminé à en minimiser les répercussions sur les populations, ainsi qu’à répondre aux besoins croissants des personnes vulnérables », a déclaré la ministre du Développement international, Karina Gould dans un communiqué.

Soulignant la nécessité de répondre à la crise provoquée par la COVID-19, Mme. Gould a insisté sur le besoin de « répondre aux besoins des populations vulnérables et à renforcer la protection des populations du Sahel, notamment des femmes et des filles ».

Lors d’une table-ronde ministérielle virtuelle sur la situation humanitaire au Sahel central, la ministre s’est engagée à bonifier l’aide internationale du pays nord-américain dans la région, et particulièrement à mettre en place des programmes bilatéraux d’aide au développement avec le Tchad et le Niger.

Elle a également annoncé 4 nouveaux projets au Burkina Faso, lesquels visent à combler les lacunes critiques en matière de santé et de droits sexuels et reproductifs, de sécurité alimentaire et de résilience agricole face aux changements climatiques, le tout dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

À ce jour en 2020, Ottawa a accordé 20,6 millions de dollars en aide humanitaire dans la région du Sahel central.

Entre 2018 et 2019, l’aide au développement du Canada accordée aux pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Tchad, Mali, Mauritanie et Niger) s’est élevée à 281,1 millions de dollars.

En juin 2020, le Canada a annoncé qu’il se joindrait à la Coalition internationale pour le Sahel afin d’aider celle-ci à faire avancer ses priorités en matière de paix et de sécurité, de développement économique et social, de gouvernement inclusif, d’égalité des genres et de lutte aux changements climatiques.

Dans la même catégorie