APS L’AGENDA VERT AU CŒUR DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET L’UE (AMBASSADRICE) APS MACKY SALL DEMANDE UN RAPPORT NATIONAL SUR LA SITUATION DES MARCHÉS APS NGAPAROU : INAUGURATION D’UNE ZONE ÉCOLOGIQUE COMMUNAUTAIRE ABP « Chacun des béninois peut être riche de son travail et non de l’argent de nous tous » dixit Patrice Talon ABP La ville de Grand-Popo fait sa toilette pour recevoir le chef de l’Etat ABP L’initiative « Bénin commune connect » au cœur d’une séance d’échange à Avrankou ABP Patrice Talon pour une élection présidentielle ouverte à tous ABP L’UNHCR et le CNR appuient le Ceg Vèdoko en matériel anti-Covid AIP Les nouveaux élèves de sixième du Collège Nanan Boa Kouassi III officiellement intégrés AIP Cote d’Ivoire-AIP/12 nouveaux cas de Covid-19 et 10 guéris

Le chef de travaux Marcel Olivier Amisi Madjuto proclamé docteur en sciences de gestion à l’UPN


  22 Octobre      12        Education (3850),

   

Kinshasa, 22 octobre 2020 (ACP).- Le chef de travaux Marcel Olivier Amisi Madjuto a été proclamé, jeudi, docteur en sciences de gestion avec la mention « grande distinction », à l’issue de la soutenance publique à l’Université pédagogique nationale(UPN), d’une thèse de doctorat intitulée « Problématique de la maximisation des recettes fiscales et contrats-programmes à la Direction générale des impôts(DGI) de 2006 à 2017 ».

Le récipiendaire a, dans cette étude doctorale de spécialité de gestion financière, identifié les facteurs explicatifs de la performance fiscale constatée à la DGI malgré la présence d’un environnement socioéconomique de crise.

Il a cherché à savoir comment justifier la maximisation quasi permanente des recettes fiscales et des contrats programmes à la DGI dans un environnement socioéconomique de crise.

L’impétrant a mis sur pied dans cette recherche doctorale « une théorie AM des recettes » devant favoriser une meilleure gestion permettant de maximiser les recettes de la DGI et contribuer à l’élargissement du budget de la RDC.

Cette théorie mise en place, signifie selon lui, l’accroissement ou l’augmentation et la maximisation des recettes. Les autres régies financières et entreprises, a-t-il soutenu, pourront aussi appliquer la même procédure que la DGI et cela à la RDC d’accroitre son budget qui souffre de beaucoup d’insuffisances.

Cette thèse a été appréciée à sa juste valeur par les membres du jury composés des professeurs de l’UPN et de l’Université de Kinshasa(UNIKIN).

Le recteur de l’UPN, le Pr Simon Masamba qui a présidé cette séance académique, a conféré au chef de travaux Marcel Olivier Amisi Madjuto le grade de docteur en sciences de gestion en lui remettant les insignes de l’université pour la jouissance des droits et avantages attachés ce grade.

Dans la même catégorie