APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques » APS Feux de brousse: 1500 Ha ravagés en trois mois dans la région de Louga (Eaux et forêts) APS Tambacounda : Le PUDC met en service le réseau électrique de Dyabougou MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines Economie MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Addis-Abeba abrite le 12 février la 1ere Conférence internationale de la FAO, de l’OMS et de l’UA sur la sécurité sanitaire des aliments AIP Côte d’Ivoire / Le ministre Sidi Touré annonce une évaluation trimestrielle du Programme social du gouvernement AIP Côte d’Ivoire/ Vers un encadrement des potières de Katiola par le centre céramique AIP Côte d’Ivoire/ Vingt ans de prison ferme pour les braqueurs d’Adjouan (Aboisso) AIP Côte d’Ivoire / L’encadrement des jeunes et des femmes entrepreneurs, une nécessité (Esmel Essis)

Le gouvernement gabonais examine le projet de loi des finances rectificative pour l’année 2018


  21 Juin      36        Finance (3696), Politique (21236),

   

Libreville, 20 Juin (AGP) – Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet a réuni, ce mercredi à Libreville, les membres du Gouvernement autour d’un conseil interministériel, pour examiner le projet de loi des finances rectificative pour l’exercice 2018 qui sera soumis au prochain conseil des ministres et au Sénat pour examen et adoption.

Ce projet de texte intègre les mesures prioritaires annoncées par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le 31 décembre 2017 et les recommandations des assises du séminaire gouvernemental « Task Force » relative à l’amélioration de la performance des finances publiques.

Selon le gouvernement, le projet de loi des finances rectificative a pour objectif, la poursuite des efforts d’optimisation des recettes, la maitrise des dépenses publiques, l’amélioration du cadre des affaires, la compétitivité économique de notre pays et l’amélioration de la qualité des services aux citoyens. Il vise également à relancer la croissance et l’emploi

Ce projet de loi des finances rectificative qui sera examiné au prochain Conseil des ministres et soumis au Sénat pour examen avant adoption, vise à relancer la croissance et l’emploi.

Elaboré conformément aux dispositions de l’article 47 de la constitution, le texte à l’examen s’inscrit dans la poursuite de la mise en œuvre du Plan de Relance Economique (PRE), soutenu par le Fonds monétaire international (FMI) et mis en œuvre depuis la fin du semestre 2017.

SN/FSS

Dans la même catégorie