LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

Le gouvernement gabonais examine le projet de loi des finances rectificative pour l’année 2018


  21 Juin      47        Finance (3776), Politique (23330),

   

Libreville, 20 Juin (AGP) – Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet a réuni, ce mercredi à Libreville, les membres du Gouvernement autour d’un conseil interministériel, pour examiner le projet de loi des finances rectificative pour l’exercice 2018 qui sera soumis au prochain conseil des ministres et au Sénat pour examen et adoption.

Ce projet de texte intègre les mesures prioritaires annoncées par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le 31 décembre 2017 et les recommandations des assises du séminaire gouvernemental « Task Force » relative à l’amélioration de la performance des finances publiques.

Selon le gouvernement, le projet de loi des finances rectificative a pour objectif, la poursuite des efforts d’optimisation des recettes, la maitrise des dépenses publiques, l’amélioration du cadre des affaires, la compétitivité économique de notre pays et l’amélioration de la qualité des services aux citoyens. Il vise également à relancer la croissance et l’emploi

Ce projet de loi des finances rectificative qui sera examiné au prochain Conseil des ministres et soumis au Sénat pour examen avant adoption, vise à relancer la croissance et l’emploi.

Elaboré conformément aux dispositions de l’article 47 de la constitution, le texte à l’examen s’inscrit dans la poursuite de la mise en œuvre du Plan de Relance Economique (PRE), soutenu par le Fonds monétaire international (FMI) et mis en œuvre depuis la fin du semestre 2017.

SN/FSS

Dans la même catégorie