Inforpress Covid-19: MpD garante que Governo tudo tem feito para minimizar impactos da pandemia em Cabo Verde Inforpress Covid-19: Produção cinematográfica em Cabo Verde nos próximos anos será mais difícil – ACACV ANP Niger : Le Président Issoufou Mahamadou bientôt en face de la jeunesse dans le cadre d’une ‘’Grande rencontre citoyenne’’ ANP Hausse de 33,3% du volume du commerce Niger-Turquie en 2019 (Ambassadeur) ANP Konni : un américain enlevé ce mardi près de Konni (préfet ) ANP Niger : Ouverture d’un atelier national de planification Humanitaire et de réponse aux besoins des réfugiés Inforpress São Vicente: Tribunal de Execução de Penas e Medidas de Segurança de Barlavento é para diminuir pendências – Janine Lélis AGP CNAMGS: Fin du ticket modérateur du Gabonais Economiquement Faible (GEF) AIP Présidentielle 2020: Aucune activité de mobilisation des candidats à Bonoua AIP Le secteur privé adresse un manifeste de dix points au gouvernement

Le Maroc, pivot de la relation entre l’UE et l’Afrique (Ministre délégué français)


  13 Octobre      14        Economie (10080),

   

Casablanca, 13/10/2020 (MAP) – Le Maroc a vocation à être le pivot de la relation entre l’Union européenne et l’Afrique, a souligné, lundi à Casablanca, le ministre délégué auprès du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, Franck Riester.

S’exprimant à l’issue d’une rencontre bilatérale avec le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique Moulay Hafid Elalamy, M. Riester a fait part de sa satisfaction quant à la solidité, l’excellence et la durabilité des liens séculaires et privilégiés qui unissent la République Française et le Royaume du Maroc, rappelant à cet égard, le niveau de coopération économique bilatérale exemplaire qui concerne des secteurs absolument stratégiques pour les deux pays.

De son côté, M. Elalamy a relevé que la relation d’exception entre le Maroc et la France constitue une opportunité pour mieux adresser ensemble les divers défis de la relance économique post-covid.

Il a, dans ce sens, souligné que le Maroc est capable de jouer un rôle moteur dans la mise en place de chaines de valeur régionales au niveau euro-méditerranéen, notant que le Royaume représente un réservoir de compétitivité en vue du redéploiement ou du dédoublement de certains outils de production.

Les deux ministres ont, par ailleurs, appelé au renforcement du partenariat économique qui doit s’orienter en priorité vers la décarbonisation de l’économie, le digital et l’innovation, le développement des PME ainsi que les projets communs de coopération en Afrique.

M. Riester, qui a choisi le Maroc pour son premier déplacement hors de l’Union Européenne, s’est entretenu aussi avec le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.

Dans la même catégorie