AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des élèves de M’Bahiakro s’engagent pour l’amélioration de leurs résultats APS VERS L’ÉRECTION D’UN CENTRE DE CARRIÈRES PILOTE À DIAMNIADIO APS L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES DIPLÔMÉS, UN SUJET PRIMORDIAL POUR L’AUF (RECTEUR) APS LE DG DE LA FONCTION PUBLIQUE SALUE LE TRAVAIL DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES GNA COVID-19: Five more deaths, active cases now 3,613 MAP Gabon : 89 candidats pour les sénatoriales, prévues les 30 janvier et 6 février APS LE CHAN 2020 REFLÈTE UNE BONNE PRÉPARATION ATHLÉTIQUE DES ÉQUIPES, SELON UN TECHNICIEN APS L’OM DÉDIE UNE SEMAINE À SES SUPPORTEURS EN AFRIQUE APS LE LYCÉE MAME CHEIKH MBAYE DE TAMBACOUNDA RÉNOVÉ ET ÉQUIPÉ PAR LA FONDATION SONATEL APS UN PROTOCOLE D’ACCORD POUR LA RÉALISATION DE L’ÉTUDE SUR LA STRATÉGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DE LA PLATEFORME PORTUAIRE

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement appelle les Centrafricains au calme


  16 Décembre      20        Société (27727),

   

Bangui, 16 déc. (ACAP) – Le ministre de la Communication et des Média, porte-parole du gouvernement, Ange-Maxime Kazagui, a appelé mercredi 16 décembre 2020 à Bangui, les Centrafricains au calme tout en les invitant à vaquer libre à leurs occupations, dans un communiqué du gouvernement.

Le Porte-parole du gouvernement a déclaré que « le gouvernement apporte son soutien total aux forces de défense et de sécurité mobilisées pour garantir la libre circulation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire, et assurer la sécurité de tous les Centrafricains pour permettre la tenue des élections, seul moyen démocratique d’accéder aux pouvoirs de l’Etat ».

Selon le communiqué, le gouvernement, en collaboration avec la MINUSCA, a pris toutes les dispositions nécessaires pour parer à toutes velléités visant à créer des troubles dans le pays et perturber le processus électoral en cours.

Le membre du gouvernement relève qu’à la veille des échéances électorales, le gouvernement a estimé qu’il est inacceptable de mettre en péril ce grand rendez-vous politique et démocratique qui doit donner au peuple l’opportunité d’élire ses nouveaux dirigeants.

Il convient de souligner que cette déclaration fait suite aux rumeurs persistantes qui circulent tant à Bangui qu’en provinces, faisant état d’un plan de déstabilisation du pays en cours d’exécution.

Dans la même catégorie