Inforpress Basquetebol: Selecção masculina sobe 26 posições no ranking da FIBA e está entre os 100 melhores do mundo Inforpress Ano Judicial: PR diz que “excessiva morosidade processual” é o “maior problema” do sector da Justiça AGP Labé : le projet HSD lance ses activités de formation des prestataires de santé AIP Les sociétés coopératives commercialisent trois fois plus de cacao que les traitants à Gagnoa en 2020-2021 (Conseil café-cacao) ANG ANG/Primeiro-ministro diz esperar aprovação do OGE/2022 ATOP LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET DE RÉHABILITATION ET DE RENFORCEMENT DU SYSTÈME D’ADDUCTION D’EAU À SODO ATOP PLAN INTERNATIONAL TOGO ET SES PARTENAIRES ONT CELEBRE L’EVENEMENT A SOKO-TOMETY ATOP LE PDC DE SOTOUBOUA 1 VALIDE AIP ACF lance le projet Act-Femmes à Ferkessédougou AIP Interview/ Pdt Huawei Afrique de l’Ouest : « Nous avons misé sur les talents locaux au Bénin »

Le président du Tripaix de Mbanza-Ngungu promet de s’investir pour le droit à un procès équitable


  26 Octobre      49        Politique (19633),

   

Mbanza-Ngungu, 26 octobre 2020 (ACP).- Le nouveau président du tribunal de paix de Mbanza-Ngungu, Gabriel Ngoma Muanda, a promis de s’investir pour que le principe de droit à un procès équitable soit respecté, lors d’une audience solennelle et publique de renouvellement de serment organisée vendredi, en présence des autorités politico-administratives et judiciaires, des membres du comité sécurité local ainsi que des représentants des services de l’Etat.

Le droit à un procès équitable est un principe fondamental d’un Etat de droit, a-t-il noté, assurant que son tribunal va veiller à respecter notamment les droits de l’homme, de la défense, du principe de contradiction mais également à connaître les causes qui lui seront soumises en vue de lui permettre de rendre les décisions dans le délai requis par la loi.

En respectant ces recommandations, a souligné Gabriel Ngoma Muanda, son tribunal va accompagner le magistrat suprême, le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui veut de la RDC, un Etat de droit.

Il a fait remarquer que l’œuvre d’une justice saine et équitable en vue d’une paix durable ne peut être l’œuvre d’une seule personne mais plutôt un effort permanent de chacun.

Son serment de respecter les lois du pays et de remplir loyalement et fidèlement avec honneur et dignité les fonctions qui lui sont confiées, a été reçu par le  président a.i du tribunal de céans, Scott Omenya Lomange.

Le nouveau président du tribunal de paix vient de Nord-Ubangi où il assumait les mêmes fonctions au tribunal de paix de Mobayi-Mbongo. Il remplace à Mbanza-Ngungu Ben Bafuana Bufuene rappelé à Kinshasa où il attend son affectation.

Dans la même catégorie