ANP La construction de l’Echangeur Ali Saïbou permettra d’optimiser l’utilisation de la voie express, selon le Ministre des Finances AIB Etats unis : Le procès de Trump pour «incitation à l’insurrection» débute le 9 février AIB Burkina : L’importation d’énergie du Ghana en hausse de 113% en 2019 (Rapport) AIB Report de l’entrée en vigueur de l’ECO : «Il s’agit d’un aveu d’échec» selon un universitaire AIB Politique et syndicalisme occupent  la Une des quotidiens burkinabè AIB Meilleure journaliste du Burkina: Rabiatou Simporé dédie ses prix aux agents de l’AIB MAP Visionnaire et impitoyable, Lekjaa est l’un des meilleurs administrateurs de football AIB Jonathan Pitroipa quitte Paris FC AIB Report de l’entrée en vigueur de l’ECO : «Il s’agit d’un aveu d’échec» selon un universitaire AIB Burkina : Les fidèles catholiques invités à sauver les médias diocésains

L’économie angolaise chute de 6,5% en 2020


  5 Janvier      19        Economie (10883),

   

Rabat, 04/01/2021 -(MAP)- L’économie angolaise s’est contractée de 6,5 pour cent en 2020, en raison particulièrement de la pandémie du Covid-19, a indiqué lundi la firme de consulting «IHS Markit».

L’Angola a enregistré une contraction de 6,5º% de son PIB l’année dernière, alors que sa monnaie nationale, le kwanza, a continué à se déprécier, soulignent des analystes de la firme.

Ils font constater que pour la cinquième année consécutive, ce pays d’Afrique australe a connu une croissance économique négative, alors que le Gouvernement s’attend à une croissance économique nulle ou proche du zéro cette année.

La semaine dernière, la firme de consulting «Fitch Solutions» avait indiqué que l’économie angolaise devrait connaître une croissance de 1,7 % en 2021. «Une légère augmentation de la production et des exportations de pétrole permettra à l’économie de sortir de la récession en 2021», souligne la même source dans une analyse de l’économie angolaise.

La directrice de l’Institut national des statistiques (INE), Channey Rosa John, avait auparavant révélé que le produit intérieur brut de l’Angola a enregistré une baisse de 8,8% au deuxième trimestre de 2020.

Le pays vient de bénéficier la semaine dernière d’un don de 20 millions d’euros de l’Union Européenne pour faire face à la crise socio-économique provoquée par la pandémie de Covid-19.

Ce financement, qui devra couvrir les actions du Programme de reconversion de l’économie informelle, sera exécuté sous forme d ‘«appui budgétaire» avec inscription au Budget général de l’État (OGE) et transféré au Trésor national, une action pionnière dans la coopération de l’UE avec la République d’Angola.

Dans la même catégorie