MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé MAP Le Canada s’engage à accroître sa participation au développement du Sahel MAP L’ONU appelle à une action immédiate pour inverser la situation dans la région centrale du Sahel MAP Mysk Marrakech lance la commercialisation de son nouveau projet de luxe MAP Sahel central : l’accès humanitaire est compromis par l’insécurité (PAM)

L’élection du Maroc comme membre du Comité consultatif des droits de l’Homme reflète la crédibilité et la confiance dont jouit le Royaume (Agence rwandaise d’information)


  11 Octobre      18        Droits de l'Homme (402),

   

Kigali, 11/10/2020 (MAP) – L’élection du Maroc, en la personne de la professeure Nadia Bernoussi, en tant que membre du Comité consultatif des droits de l’Homme reflète la crédibilité et la confiance dont jouit le Maroc auprès des instances onusiennes des Droits de l’Homme, souligne l’Agence rwandaise d’information (ARI).

Dans un article dédié à l’élection du Royaume comme membre de l’organe subsidiaire du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, l’ARI écrit que cette élection constitue « une reconnaissance des efforts continus déployés par le Royaume, conformément à la Haute Vision Clairvoyante et Avant-gardiste de SM le Roi Mohammed VI, en matière de promotion et de protection des Droits de l’Homme ».

Rappelant que cette élection intervient à quelques semaines de la brillante élection de M. Mohammed Amarti, au Comité des Droits économiques, sociaux et culturels et celle de M. Mahjoub El Haiba, au Comité des droits de l’Homme des Nations Unies, le média rwandais relève que cette nouvelle élection est le fruit d’une intense campagne menée par la diplomatie marocaine dans le cadre du renforcement de la présence de l’expertise marocaine au sein des organisations internationales et régionales.

Mme Nadia Benoussi est professeure de droit constitutionnel et membre de la Commission Européenne pour la Démocratie par le Droit (Commission de Venise). Elle succède à M. Mohamed Bennani qui a siégé au sein du Comité consultatif des droits de l’Homme depuis sa création en 2008.

Organe subsidiaire du Conseil des droits de l’Homme, le Comité consultatif est composé de 18 experts élus au scrutin secret par le Conseil pour un mandat de 3 ans, renouvelable une seule fois, sur une liste de candidats répondant à certains critères, à savoir : la compétence dans le domaine des droits de l’Homme ou domaines connexes, la haute moralité, l’indépendance et l’impartialité.

Dans la même catégorie