AMI La Mauritanie assure la présidence de la 36eme session de l’Assemblée générale de l’Organisation arabe du développement agricole APS L’ONFP VA FORMER 1.500 JEUNES DE DIOURBEL À L’ENTREPRENEURIAT AGRICOLE APS LE SECTEUR PRIVÉ APPELÉ À ENGAGER ‘’LE SURSAUT NATIONAL’’ FACE AUX ENJEUX DE LA REPRISE ÉCONOMIQUE APS GRICULTURE : MACKY SALL DÉCIDE DE FAIRE SUPPRIMER LA PRIME FIXE SUR L’ÉLECTRICITÉ APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER « LE DÉMARRAGE EFFECTIF DES AGROPOLES’’ AGP Gabon: Lutte contre les inégalités de genres: Ali Bongo reçoit le rapport final GNA NIA registers more than 15 million Ghanaians AGP Guinée/Présidentielle 2020 : Un collectif des médecins s’engage à soutenir la candidature du Pr. Alpha Condé GNA Report conflicts in ways that will promote peace – Peace Council GNA Ghana and European Union sign €92.9 million financing agreement

Les écoles maternelles réduisent l’affluence des inscriptions au CP1 à Korhogo (Enseignants)


  8 Septembre      9        Education (3578),

   

Korhogo, 8 sept 2020 (AIP) – L’existence des écoles maternelles tend à réduire l’affluence des parents durant de la période d’inscription au Cours préparatoire première année (CP1), ont confié à l’AIP des enseignants commis à cette tâche à Korhogo.

« Pour cette année, nous avons reçu de la maternelle une liste de 130 noms », explique M. Kouamé N’guessan, un instituteur du groupe scolaire Ouézzin Coulibaly, rencontré le lundi 7 août 2020.

Assis devant une classe, il attendait avec une de ses collègues, des parents désireux d’inscrire des enfants au CP1 dans une école du groupe. Mais ces derniers ne se bousculent pas, constate M. Kouamé.

Depuis le démarrage des inscriptions le mardi 1er septembre, seulement 20 enfants ont été enregistrés, annonce-t-il nullement surpris. « La plupart de ceux qui habitent le quartier ont déjà leurs enfants à la maternelle », explique-t-il.

Le tableau un peu est différent au groupe scolaire Soba, le plus grand de la ville de Korhogo. En effet, la demande d’inscription est nettement plus forte là-bas, mais à vrai dire, il n’y a pas non plus d’affluence.

Selon le directeur de l’école V de ce groupe d’écoles, Tuo Donani, les inscriptions au CP1 ont été arrêtées après que quelque 120 enfants ont été enregistrés. Avec les 274 autres provenant des écoles maternelles du groupe, les effectifs au CP1 avoisineraient les 65 élèves par classe à l’ouverture des classes.

« Nous conseillons d’autres écoles aux parents qui viennent maintenant », indique l’enseignant, soulignant que 65 élèves par classe est un effectif suffisamment élevé.

Seulement, ces autres écoles sont généralement éloignées des domiciles des parents. A cause des dangers de la circulation, peu d’entre eux acceptent facilement d’aller y inscrire leurs enfants.

Dans la même catégorie